Encore un cas douteux…

Une agence de publicité de Toronto s’est récemment plaint de voir ses concepts pour l’appel d’offre du Musée Royal d’Ontario (exposition sur les dinosaures à plumes et l’origine du vol) employés par l’agence rivale qui a gagné le pitch.

Quand le musée a demandé à des agences des concepts pour annoncer son exposition sur les dinosaures, Holmes & Lee Inc. a soumis une publicité montrant une voiture couverte par une crotte géante d’oiseau de dinosaures (oui, ils sont très forts en Ontario), et une autre montrant un fil électrique qui avait été abaissé par un oiseau géant.

Holmes & Lee n’a pas été choisie pour le projet, mais les deux idées font partie de la dernière campagne publicitaire que la ROM a produite avec l’agence DDB Canada.

Selon mes amis de la GDC, les deux publicités sont exactement identiques, seul la typo et le style de la photographie sont différentsPourtant, la ROM confirme que c’est juste une coïncidence…

Je vous conseille d’aller lire le reste sur le site du Globe and Mail ici


6 commentaires sur «Encore un cas douteux…»

  1. 1 Philippe Lamarre

    Voilà une situation qui me confirme que je fais bien d’éviter les pitchs… C’est une pratique beaucoup plus courante en pub où les budgets sont beaucoup plus gros qu’en design, mais c’est vraiment insultant pour des professionnels que d’Avoir à montrer ce qu’on peut faire avant d’être engagé souvent sans vraiment bien comprendre toutes les problématiques, en plus d’être une source potentielle de conflit concernant l’origine des idées comme dans le cas mentionné ci-haut.

    Va t-on voir 12 firmes d’avocats pour les faire pitcher sur notre cause à défendre? La pratique devrait être la même pour des contrats créatifs. Les concours d’architecture vous me direz sont monnaie courante et donnent une chance égale à tous, mais, entre vous et moi, construire un immeuble n’est pas tout à fait comme concevoir une campagne publicitaire.

    L’an passé, Hydro-Québec a organisé un pitch non-rémunéré entre 10 agences de design d’ici… Une vraie honte. Et en plus, ils sont membres de la SDGQ.

  2. 2 Alexandre Saint-Jalm

    Oui, mais le probleme dans ce cas, c’est plus le client. C’est lui qui a créé cette situation. Il y a une magouille quelque part… En plus la ROM doit etre financée par des fonds publiques…

  3. 3 Martinj L'Allier

    Tiens, Spiekermann parle justement des pitchs dans sa dernière chronique de Form.

    http://www.icograda.org/web/feat...

  4. 4 Natalie Gauthier

    Dans l’arrêt Arbique, la Cour d’Appel précise que même des ressemblances substantiellesne conduisent pas une conclusion de plagiat ou de contrefaçon.

    L’élément important retenu par les tribunaux est celui de l’accès à l’oeuvre plagiée. Aussi, celui qui qui se plaint de contrefaçon a le fardeau de prouver que l’autre a eu accès à son oeuvre. Il faut retenir la possibilité que la deuxième oeuvre soit le résultat d’un travail indépendant qu’il s’agisse d’un pur et simple hasard. Aussi, le fait d’avoir eu accès n’est pas fatal pour autant pour celui que l’on accuse. On peut s’inspirer d’une oeuvre pour en créer une autre.

    Avant de sauter au conclusion, les circonstances propres à chaque situation doivent être soigneusement analysées. Pour qu’il y ait contrefaçon telle que stipulée par la Loi sur le droit d’auteur, il faut reproduire l’oeuvre ou une partie importante de celle-ci. Il faut déterminer ce qui occupe une place importante dans l’ensemble de l’oeuvre.

  5. 5 Mathieu Blache

    Nous vivons dans une aire de commandites douteux.

  6. 6 Alain Rousseau

    Ce qui est triste dans ce que dit Nathalie, c’est que le tribunal ne reconnaît pas que le concept derrière la pub fait partie de la propriété intellectuelle donc du droit d’auteur. En tout cas en ce qui concerne la production d’un visuel. Pour ce qui est de théorie de mathématique, sémiologie ou autre, le droit d’auteur est très clair.

    On ne prend pas l’image au sérieux en dehors de la profession, ce qui nous mène à des comportement semblables à ceux que rapportent le Globe and Mail …

    Désolant …

Commenter cet article


Vous devriez vous connecter ou créer un compte pour laisser un commentaire.





Commentaires récents

Catégories d’articles