Le complet beige

Nous savons tous comment il est difficile de juger d’un logo. Plusieurs critères entrent en jeu, les goûts, les couleurs, et je pourrais aduler un logo que vous détestez et vice-versa. Or certaines règles s’appliquent, parce que les logos sont extrêmement nombreux; seuls des signes très brefs leur donnent une chance d’être identifiés instantanément et donc d’occuper une place sur le marché. L’anonymat visuel est condamné d’avance. C’est un peu ce qui se produit avec la nouvelle identité de Quebecor. L’utilisation des signes de ce logotype conduit à une uniformisation regrettable du paysage graphique québécois. L’absence de singularité génère de l’indifférence qui ne favorise pas un sentiment d’identité. J’imagine que ce type d’organisation et sa mission complexe contribuent à réduire les possibilités d’expression, mais on finit toujours par associer un sentiment à une marque. Le design du nouveau logotype de Quebecor m’inspire autant qu’un complet beige.

(Merci Adrian Frutiger, «Des signes et des hommes», éditions Delta & Spes)

Référence : Grafika.com, édition du 16 mai 2007.


25 commentaires sur «Le complet beige»

  1. 1 JeanF

    Je ne peut que confirmer les propos de Marc…
    Et la typo… Je comprend pas.

  2. 2 Etienne B

    Ca semble etre une opinion partagée par tous les gens à qui j’ai parlé hier. Designer ou non. « Wow encore un maudit arc » ou « C’est la terre ca?, pfff ils sont modestes »

    Ca me fait penser au débat « TQS » il y a quelques mois.

    Dans ce cas-ci, on se demande ce que BOS a bien pu manger pour pondre quelque chose comme cela. ou, à quel point ils étaient exaspérés de revoir leurs superbes logos créatifs se faire revirer le bord par la direction de Quebecor, qu’ils ont essayé cette voie.

    Mais avouons que nous avons tous utilisés l’arc de cercle à moment ou à un autre dans un quelconque logo. J’oserais croire par contre que rendu à ce niveau de visibilité ils auraient cherché un peu.

    En effet, c’est définitivement le logo le plus beige, vanille, tva, wal-mart, modéré, euh … finalement ça colle bien à québecor… « plate »

  3. 3 FredG

    C’est tellement inoffensif et consensuel (safe): est-ce un exercice de camouflage?

    Le nouveau logo est tellement moins typé que l’ancien que ça me fait penser à l’histoire de la « refonte » de l’emballage de sel Windsor.

    Qu’est-ce qui motive un changement aussi drastique et si peu subtil selon vous? (Ne dit-on pas que le « bon design » se fait à petits pas?)

  4. 4 Marc Serre

    J’ai l’impression que ce type de résultat est l’aboutissement d’un manque de culture graphique. Pourquoi sommes-nous si préoccupé de qualité losrqu’on doit choisir quelque chose qui nous définit (vêtement, auto, parfum, etc.) mais si peu sensible et exigreant à la marque qui est censé nous représenter?

    Peut-être est-ce que la mode et l’automobile à des canaux de diffusion très puissants et pénétrants, ou peut-être que les designers graphiques sont perçus comme des zoufs parce que communiquer, comme conduire une auto, sont des activités que tout le monde à l’impression de tellement bien faire qu’il n’y a pas de place à la critique.

  5. 5 Jean-Sébastien Dussault

    La première chose qui me soit venu en tête, c’est l’ancien logo de Global(similaire à CH), au point où j’avais l’impression d’avoir manqué la nouvelle où ils se serait fait acheté par CanWest.

    Pas bon, ça.

  6. 6 pierre-luc gagnon

    bienvenue au québec.

  7. 7 Luce

    C’est un chameau.

    Un chameau, c’est un cheval dessiné en comité.

  8. 8 Nicolas

    O.K!
    Watch out la doitgté je promet de ne même pas me relire au diable les fautes.
    Honnêtement là, je ne sais pas trop quoi dire… Au pire ça sortira tout croche…
    Je suis un peu découragé et écoeuré de voir ce genre de logo apparaître…
    O.K pour le petit vidéo du coin mais pour une entreprise d’une telle envergure ça passe pas,. Vous êtes chien vache quand vous dites que ça vous fais penser à un complet beige… Pauvre petit complet! En été il se porte comme un gant lui. C’est le genre de solution que je sortais à l’école quand j’avais un cours pour faire un puT@#! de logo. Allez HOP les arcs de cercle et on sort des explications sans queue ni tête pour essayer de vendre le concept! Je sais que je ne suis pas au courant du contexte et tout le tralala du mandat mais bon à mes yeux ça vaut pas cher la livre et ça ne donne pas un coup de pousse à notre profession et c’est ce qui me fait ch%@#$ car c’étais là une belle oportunité de se démarquer. Je n’ai aucune idée qui a créer le logo et je ne tiens pas à le savoir, je ne le vise pas personnellement car tous tôt où tard on produit des merdes, j’en produirai, tu en produiras, ils en produiront… Mais pour Quebecor… Comme on!
    Cheers to everyone who feel my pain.

  9. 9 j-s

    Wash!!!

    C’est ce qu’a été ma réaction en voyant ce logo…

    Comme mentionné plus haut, c’est pas trop « commun » cette forme d’arc de cercle. Et pourquoi la couleur bleue alors que y’a le mot « or » dans le nom de la compagnie? Ils pensent vraiment devenir internationaux et reconnus? c’Est quoi le rapport entre Quebecor et la couleur bleue évoquant la planète? J’imagine que le concept du logo vient de très très loin… Je sais pas pour vous, mais moi, ils m’ont perdu, je comprends vraiment pas l’utilisation de ce bleu. Et en voyant leur logo pour une première fois de ma vie, j’aurais de la difficulté à deviner dans quel domaine oeuvre cette entreprise.

    Et cette typo… On dirait du Copperplate, mais sans les empattements incises!

    Bref, un autre relookage échoué pour une compagnie qui, selon, moi ne fait pas mieux que TQS dans les médias.

  10. 10 Rosie Michelle

    Superbe ce logo car il est dans l’esprit du Québec. Intégration parfaite

  11. 11 francisco

    Un seul mot : Bof

  12. 12 Catherine

    J’aime ce logo.. ça repréente bien ce qu’est quebecor et son besoin de conquérir le monde… L’arc est la planertte rerre et lui le soleil derrière. Tres à leur image bravo!

  13. 13 Catherine

    Ps: Désolée pour la légère coquille…..

    « lanertte rerre » => planète terre

  14. 14 Catherine

    Ps: Désolée pour la cette faute de frappe:

    « lanertte rerre » => planete terre

  15. 15 francisco

    lârche pas catherine ! ;)

  16. 16 Julie

    Ouf ! Que dire de plus, j’imagine même pas combien Quebecor a payé pour ce logo bas de gamme. Je suis vraiment déçu que l’on passe du réchauffer comme ça a des compagnies d’envergure et à grande visibilité…

    Où va le design graphique au Québec .. me semble que dans nos cours ils nous instruisaient de penser, de rechercher …

    Ça me décourage, on se tue à éduquer nos clients pour passer des concepts plus oser pis la seule chose qui voyent dans les médias c’est des images qui vont de pires en pires…

  17. 17 Le fou

    Pour ma part, j’ai resté sans mot, sans geste, sans pensée, sans rien à vrai dire. Je croyais faire face à une nouvelle technologie hautement sophistiqué et révolutionnaire (surtout pour ce qui est de la plaforme «papier»)… Du genre tu vois le logo se transformer autrement et Pouf! Tamdam! Quebecor… Fouille moi comment ils aurait fait pour donner le résultat sur papier mais bon… Mais sérieusement, je l’ai trouvé trop facile, vite fait. Est-ce un manque de temps du concepteur, du genre faut sa soit fini pour hier? Oui il y a l’idée de la terre et du soleil mais bon… Reprennant les mots de Marc « je pourrais aduler un logo que vous détestez et vice-versa », chaqu’un ses goûts et c’est tant mieux non? Mais je crois que nous sommes nostalgique non? Nous aimons bien les bons logos qui ont fait du chemin sans trop changé ou qui n’ont jamais changés aussi. Les nouveaux logos sont plus dure à prendre car on a vu mieux ou autre raison. J’ai dans la tête FedEx en ce moment. Imaginez si on le change… imaginez le sous «l’habit beige» du nouveau logo de Quebecor…? Hihi, bon je vous laisse dormir sur ce, faites de beaux rêves… ;)

  18. 18 Marc-Antoine

    Qui es-ce qui prend la décision d’appeller BOS pour refaire sont branding? C’est sûrement Pierre-Karl lui-même.

  19. 19 Jean-Francois Dumais

    Oui je pense que c’est un peu la même histoire qu’avec le nouveau logo de TQS. Quand un mandat de la sorte se retrouve entre les mains d’une agence qui a une autre vocation (comme pour BOS ou Buzz — curieusement, ca sonne presque pareil…), ca donne des résultats moyens.

    C’est comme si un designer graphique essayait de faire de la post che Buzz, ou essayait de faire une pub télé, ca pourrait se tenir, mais pourquoi ne pas laisser les gens faire ce dans quoi ils sont les meilleurs et refiler le reste au autres ? Je suis conscient qu’il y a surement beaucoup d’argent en jeu, mais au bout du compte, personne ne gagne…

  20. 20 Marie-N

    «A camel is a horse designed by a committee» – (Alec Issigonis, car designer)

    Non mais ça résume sûrement bien la situation. Ma main au feu que le logo de Québécor a été conçu par une équipe de créatifs qui étaient dirigés par une équipe marketing-chose qui relevait de l’équipe-direction-machins, qui l’ont vendu au client qui était formé d’un comité-communications-truc, qui l’ont présenté au secteur-communications-interne-bidule qui l’on fait approuvé à la Direction-Chose…

    C’est sûr que ça finit avec l’arc.

  21. 21 Le fou

    C’est clair! ;)

  22. 22 seb

    halalalala….plus ça va, plus c’est pareil, est-ce qu’il y a qq’un à quelque part qui peut dire au gens de marketing d’arrêter leurs conneries…et par le même coups, aux agences…arrêtons de dire…ben oui, c’est lui qui paye…on va lui faire son logo même si c’est pas notre force…pffff….marre quoi, tant qu’à faire, ils auraient dû rajouter deux arches de plus…

  23. 23 Marc-Antoine

    Si la création savait bien parler au client, ça éviterait bien des problèmes. Les clients ne sont pas tous des fous non plus, et ils mettent beaucoup d’argent et d’énergies pour qu’on les aide à communiquer. Le problème est que trop souvent, on arrive même pas à expliquer clairement nos positions conceptuels.

  24. 24 Martin

    Selon moi, je crois qu’il faut respecter les goûts du clients. N’oublions pas qu’il est du devoir du graphiste de faire le concept, les maquettes de les présenter au client. Un client peut rester froid devant un superbe concept et c’est légitime. Pour finir, il faut aussi garder en tête que notre art est commercial et que notre but est aussi de vivre de notre travail.

  25. 25 Jean-Sébastien Dussault

    Je suis bien d’accord sur ce point, Martin.

    Un logo, c’est pas juste du cosmétique. Il faut que ça représente la personalité de la compagnie. Sur ce point, ce logo représente bien de l’idée que je me fait de Quebecor: mégalomanie et utilisation de formule déjà bien testée pour rejoindre la masse. J’espère que c’était le message qu’ils voulaient passer.

Commenter cet article


Vous devriez vous connecter ou créer un compte pour laisser un commentaire.





Commentaires récents

Catégories d’articles