RV07: Observations

L’événement Rendez-vous novembre 2007 – Montréal Métropole Culturelle qui s’est tenu du 11 au 13 novembre au Palais des congrès de Montréal a permis aux forces vives de la culture à Montréal, aux décideurs politiques et aux leaders du monde des affaires se rassembler autour du thème Montréal Métropole Culturelle.

RV07 a été une occasion pour la CIDQ (dont la SDGQ fait partie) d’affirmer sa présence et la contribution importante du design à la culture sous deux perspectives :

1. Le cadre de vie : les designers bâtissent la ville
Les tables rondes ont beaucoup parlé des grands projets d’architectures, urbanisme, design d’intérieur. Par exemple, le Quartier des spectacle, la grande esplanade, Salle de l’OSM, Quartier historique (Vieux-Port, Pointe à Callière, Musée Mc Cord), Projet du silo No 5 du Musée d’art contemporain et la Tohu ont généré une quantité importante d’échanges.

2. La compétitivité : les designers font rayonner la ville
Le rayonnement de Montréal à l’international est devenu une priorité pour la Ville. Yves Gougou a souligné la nécessité d’une démarche de branding pour l’ensemble de Montréal, exercice déjà mis en branle et qui verra le jour à la fin de 2008.


La part du design graphique
Nous savons tous déjà que l’apport du design graphique et de la communication est au cœur du rayonnement des artistes montréalais et institutions culturelles de Montréal. Nos clients culturels sont les Musées, les institutions des arts du cirque (Cirque du Soleil et autres), les compagnies théâtrales, l’opéra, les orchestres symphoniques, les compagnies de danse, etc… Pour nous designers graphiques, ces mandats sont les plus prisés parce que les plus créatifs, ceux qu’on met en évidence dans nos portfolio.

L’urgence d’agir pour préserver et faire rayonner les différentes industries culturelles se traduit pour nous en une urgence de se positionner en tant qu’industrie qui appuie de façon fondamentale le rayonnement de la ville à travers ses artistes. De même, en tant qu’industrie, nos apports permettent à Montréal d’exister en tant que Ville créative (pensons à Montréal, ville UNESCO de design) et de briller à travers les prix internationaux de design que nous remportons chaque année. Nous ne sommes plus une portion négligeable, perdue quelque part entre le commerce et l’art, mais bien une entité à part entière, désirant prendre la place qui lui revient. À ce titre, les interventions spontanées de Ginette Gadoury, Claude Beaulac, Mario Gagnon et Patrick Messier ont remis à l’avant-scène les préoccupations et les aspirations des designers québécois.

Dans un futur proche
RV07 a été une rencontre rare, dynamique et intéressante qui a été menée rondement par Gérald Tremblay, Simon Brault et Isabelle Hudon. Le rendez-vous a été empreint d’une urgence d’agir dans tous les secteurs concernés et sera le point de départ de bien des politiques et plan d’actions qui seront adoptés dans les prochaines années.

L’important pour nous, designers graphiques, c’est la suite. Il est impératif de s’assurer que les intentions deviennent des réalités et que nous saurons prendre la place qui nous revient au sein de la communauté culturelle de Montréal.

Pour nous membres du CA de la SDGQ, cela veut dire prendre le leadership et participer activement aux discussions qui entourent en ce moment précis notre métier, ses finalités, son organisation comme industrie. Nous nous engageons déjà à fond avec la CIDQ dans l’organisation de notre propre Forum du design qui se tiendra au printemps 2008 et qui regroupera les acteurs de toutes les disciplines du design, des gens d’affaires, des décideurs politiques.

Ce sera notre Rendez-vous à nous les designers et ce sera à suivre.


Pierre Léonard, président de la SDGQ
Luce Beaulieu, membre du CA de la SDGQ


0 commentaires sur «RV07: Observations»

  1. Aucun commentaire

Commenter cet article


Vous devriez vous connecter ou créer un compte pour laisser un commentaire.





Commentaires récents

Catégories d’articles