Le Colonel is back

Voici le nouveau logo de KFC. Après 4 logos en cinquante ans et un lancement photographié par image satellite à plus de 250 km s’altitude en novembre dernier dans le désert du Nevada, voilà que l’agenge Synergy transforme notre colonel en cuistot. Amélioration? Stagnation? et l’original? Qu’en pensez-vous?


23 commentaires sur «Le Colonel is back»

  1. 1 Sébastien

    De colonel à cuistot, je comprends, le rendre plus  »sympathique », plus  »accessible », enlever le côté vieux colonel sudiste avec tout ce que ça peux impliquer.
    Pour ce qui est du visuel par contre, je trouve que l’exercice n’est pas très réussi, je trouve l’ancien plus équilibré, mieux construit (ne serait-ce que le choix des couleurs), le nouveau est plus sombre, les contours trop épais, en fait, malgré le fait de vouloir peut-être le rendre plus sympathique, je le trouve plutôt sévère…un exercice trop commercial et mal éxécuté

  2. 2 fred

    Effectivement, il est beaucoup plus sympathique et plus actuel. Les couleurs sont moins délavés. Je dois que c’est une amélioration sur son prédécesseur! L’idée du fond arrière rappele très bien le fameux "basket" que l’on voit toujours dans les annonces.

    Image satellite à plus de 250km… Pour cela, je ne suis pas d’accord. Une dépense d’argent et de matériel, vu qu’il se retrouvera surement aux poubelles!!!!

  3. 3 Catherine

    Idem que sebastien. C’est ce que j’allais dire… Il y a ce petit manque de finnesse qui vien m,accrocher je ne sais pas pourquoi… L’ancien avait un petit air familial accrocheur, le nouveau semble perdre cet effet, je repete donc celà:

    "un exercice trop commercial et mal éxécuté"

  4. 4 Philippe Lamoureux

    Tu y va un peu fort Cathereine. C’est pas ce qu’il y a de meilleur au monde, mais pour une actuallisation du logo, c’est pas trop mal réussit. Il faut tenir compte des attentes de l’entreprise. Les détails sont moins présent, il est plus graphique plus cartoon ce qui ouvre une nouvelle option publicitaire ou un second souffle pour ce personnage du grand père qui faisait son gentil, maintenant c’est un ti bonhomme et qui n’aime pas les ti bonhommes. En fait il était temps qu’il porte un tablier pour ne pas salir son beau costume. Deplus la typo est plus forte qu’au paravant, signe peut-être que ce personnage du colonnel va traquillement laissé sa place à l’appellation, un peu comme Mc Donald a fait avec son Clown, oups! son ami parceque si vous ne saviez pas Ronald n’est pas un clown c’est un ami «brainwash de la multinationale».

  5. 5 Bruno Cloutier

    Un lancement vu de l’espace, non mais c’est vraiment n’importe quoi. Où s’en va la race humaine? C’est le genre d’élan créatif qu’on devrait punir par la loi, hahah.

  6. 6 Andre Lavergne

    Et moi je te trouve trop généreux, Philippe. Dabords, le colonel existait déjà en ti bonhomme:

    -Dans une autre version du logo–> http://www.grudge-match.com/Imag...
    -Ensuite il a souvent été traduit en personnage animé dans leurs pubs télé–> swank.ca/slacker/transpar…
    http://www.hey.com/bydanegolden/...

    On ne peut donc pas attribuer l’ouverture de cette nouvelle option publicitaire au plus récent logo, et on parlerait peut-être plutôt d’un quatrième souffle. Détails.

    Pour ma part je ne trouve pas le colonel plus sympatique que dans l’ancien, au contraire. En le simplifiant, on lui a enlevé ses meilleures rides. Les yeux par exemples n’ont plus du tout le même éclat. Il me parait figé, (c’est peut–être le botox, remarque). Il a cet air vacant et résigné qu’ont les retraités qui doivent retourner sur le marché du travail pour payer leurs médicaments. Le tablier enlève ce qui lui restait de noble, pour le remplacer par la servitude. Il ne lui manque que le filet elastique sur la tête, la cerise sur le sundae de son humiliation.

    Après faut voir sous quel oeil nous l’évaluons: Le colonel doit-il réelement servir de logo, ou serait-il plutôt une figure de proue au même titre que Monsieur Net ou l’Oncle Ben?

  7. 7 francisco

    André c’est axactement ce que j’allais dire. Avec l’espérance de vie qui allonge et les fonds de retraite qui rétrécissent, il faut habituer les gens à se faire servir par des «post-retraités» dans les fast-foods plutôt que par des adolescents boutonneux… Comme la job de camelot, que j’avais quand j’étais petit, qui appartient maintenant à un monsieur avec un char. Triste époque, indeed.

    Le colonel avec un tablier, c’est pour moi un signe des temps (et non, c’est pas un cuistot, mais plutôt un commis-comptoir – un associé aux buckets?).

    Pour ce qui est de l’exerice de rebranding, me semble que PFK en font un à tous les deux, trois ans, non? N’avaient-ils pas un nom, jadis, genre Poulet Frit Kentchose? Y’avait pas une rumeur que David Carson avait travaillé là-dessus?

    Mais oui, s’il faut en parler, l’angle «dynamique», les cheveux, qui ont l’air dans le vent, les rides botoxés, le bucket subliminal, ça va, c’est une bonne job, honnête, sans plus.

  8. 8 ed

    Du coup, il vient de rajeunir de 10 à 15 ans, cheveux plus aux vents, rides en moins et élément non moins important, il a perdu certainement une plusieurs livres. La seule constance que je note, est la position de l’extrémité de la barbichette qui arrive toujours au centre du noeud papillon. Quand on a le souci de la continuité. Finalement, je préférais l’ancienne version. Par contre, je n’ai pas de commentaires sur le goût du poulet. A-t’il changé?

  9. 9 nicolas

    Pour ma part, je trouve que le nouveau logo fait plus actuel mais sans plus. J’aime la forme en arrière plan qui rapelle le traditionnel baril familial. En ce qui concerne le tablier honnetement, je m’en balance. Ce qui me surprend est le choix des couleurs… Pas sûr que le rouge vin et le noir est la meilleur combinaison pour un fast food, j’aurais tout simplement gardé leur bon vieux pantone 485c.

  10. 10 Jon Noel

    On dirait un logo qu’a passé 50 focus groups, avec un look "flash", très à la mode/tendance haha. Le résultat semble compromis, non ?

    2 remarques:

    1. Les yeux et le sourire parraissait plus sincère dans celui d’avant.

    2. L’inclinaison vers la gauche dans l’ancien donne l’impression du colonel comme rieur et joyeux. En comparaison, le nouveau avec le panier qui penche vers la droite semble plus sévère.

    Le logo est peut-être subjectif pour certains, mais le lancement de l’espace gimmick / publicité… c’est aussi mauvais que leur poulet.

  11. 11 Martin C.

    Personellement, je crois que ce rafraîchissement est quand même assez bien réussi. Ils ont réussi à garder les principales caractéristiques de l’ancien colonel (ombre au visage, sourire accrocheur, etc…) tout en actualisant ses couleurs et son style graphique. L’ajout du tablier est, selon moi, une excellente idée principalement car il nous ramène à l’histoire des début du colonel. Soit le temps où ce dernier cuisinait seul, sa recette secrète de poulet/sauce, dans sa propre cuisine et qu’il vendait, par la suite, au gens de son patelin. Ce petit côté traditionnel peut inspirer confiance à la clientèle. Un seul hic à mon avis, le rouge qui tire plus sur le framboise, mais c’est peut-être mon moniteur qui rend l’âme… Facilement reconnaissable (même de l’espace…), cette «métamorphose» est, en définitive, assez bien réussie.

  12. 12 Philippe Lamoureux

    Réponse à André Lavergne

    André, les exemples du colonnel en cartoon que tu a fournis ressemblent plus à des débils mental qu’à une image de marque comparativement à ce que nous avons présentement avec ce nouveau logo. Je crois que si la compagnie désir donc poursuivre ce genre d’option publicitaire comme tu me l’a fait remarqué André, ce sera tout de même beaucoup plus intéressant graphiquement. Il reste que la version du Logo que tu as mis en lien étaient de loin la meilleure selon moi. Mais comme on comparaient les deux dernières version, je persiste à croire que la dernière version est supérieur au mauvais «trheshold» du présédant.

  13. 13 Marc-André Boivin

    Il est difficile de vraiment juger ce nouveau logo comme ça à l’écran, on ne peut pas se fier aux couleurs que l’on voit. Et nous aurions de plus une meilleure opinion en voyant les différentes applications du logo.

    À l’oeil comme ça, je serais porté à dire que le nouveau doit sortir beaucoup mieux lorsque reproduit vraiment petit, les lignes doivent rester plus précises selon moi. J’ai l’impression qu’on devait perdre plusieurs détails de l’anciens sur leurs en têtes de lettres par exemple.

    Mais pour se faire une bonne idée faudrait vraiment voir "live" les 2 côtes à côtes sur différents supports.

  14. 14 Marc-André Boivin

    Ce que j’aimais peut-être plus de l’ancien par contre, c’est la forme ouverte en haut et en bas, ça rendait peut-être le tout un brin moins rigide… Mais bon, si on compare par exemple à un travail comme Quark à fait il y a quelques temps, cette refonte d’identité est quand même très bien réussie.

  15. 15 Bruno Cloutier

    J’aimerais qu’on mette un peu plus d’emphase sur ce fameux lancement vu de l’espace. Je me demande ce que la plupart d’entre vous en pense. Vous savez déja ce que moi j’en pense, quoi que je ne souhaite pas voir aucun élan créatif être puni par la loi (c’était une blague, voyons).

    – -

    Et si la discussion doit vraiment tournée autour des qualités formelles d’un logo, je vous dirais qu’ils n’auraient jamais dû remplacer celui-ci (http://www.grudge-match.com/Imag...

    Non mais c’est quoi cette manie de toujours changer les images de marque? Prenez exemple sur la nouvelle image de Kodak. Typographie contemporaine ronde sympathique très ordinaire en remplacement d’une égyptienne qui était tout aussi ordinaire mais qui avait au moins le mérite d’être associée à Kodak depuis longtemps. Mais surtout la destruction complète et totale du logo, un symbole si facilement reconnaissable et tellement empreint d’histoire. Qu’est-ce que vous en pensez?

  16. 16 Jean

    Le nouveau du colonel on ne peut que constater un changement de personnalité d’un personnage qui semble perdre son attachement qu’il a jadis eu en. Ça sent un peu trop le botox (comme dit ci-haut). À travers cela, je ne vois plus cette image d’un grand-père attachant mais d’un vieux commis qui est juste là, dans un environnement à nous regarder. Véritable perception ou simple nostalgie de mon grand-père m’amenant au pfk lors de mes 6 ans qui se perd à travers cette nouvelle image? Je dirais un peu des 2 car le pfk est un fastfood de type familial que le grand-père amene ses petit enfants manger un dimanche après-midi… Que de changer cette images si attendrissante par quelque-chose qui semble projeter une tout autre personnalité, j’ai un peu de misère… je crois que je devrais aller lire l’objectif visé par l’équipe derrière ce travail qui me semble quelque peu douteux…

  17. 17 Marc Kandalaft

    J’aimais bien le bleu de l’ancienne illustration, ça fait un effet de vibration de couleurs bien plus fort et bien plus attirant.
    Le cadre noir donne une impression d’enfermement.
    Je ne comprends pas le côté désaxé. Je préférais le recrtangle droit.

    SEUL POINT POSITIF : logotype plus visible.

  18. 18 Francois-B. Tremblay

    D’un point de vue historique le logo nous donne une image plus claire du rôle de vassal qu’à jouée le colonel Sanders. Déjà vieux, un peu sénil, le colonel revient de la guerre pour le kentucky avec sa recette spéciale de poulet. Le mec part son petit truc mais il est pas un gestionnaire hors paire. C’est un autre gars qui achète finalement le truc du colonel et fini par faire pousser des restos en chaîne et le reste de l’histoire que tous le monde connait: grosse corpo, premier fast food à entrer en chine, etc.

    Le colonel, l’image même de l’entreprise, aura finalement été un pantin avec une recette (discutable), le tablier rappelle enfin ses très modestes origines.

    Mais sans blague, je déteste pas le nouveau logo. Je l’imagine bien sur mon cup de salade verte fluo.

    On quitte le silkscreen à la Warhol pour kekchose de plus défini: il est nettement moins original, moins artsy mais il est in your face. Noir c’est pas mal plus net que bleu. Et à ceux qui disaient que le noir ça fait pas bouffe je répondrais que le bleu ne me fait pas tripper non plus quand j’en vois dans mon assiette (à l’exception du fromage, bien sur).

    Je trouve que ça barbiche est aussi plus définie, quelque chose d’un brin diabolique… je déconne…

  19. 19 Bruno Cloutier

    Pourquoi est-ce que personne n’a envie d’émettre son opinion sur le lancement «vue de l’espace»? J’ai dis un peu n’importe quoi, mais comme personne ne réagit …

    C’est bien beau les qualités formelles, mais je trouverais beaucoup plus intéressant de discuter du stunt publicitaire que de la forme du logo. Remarquez, ça m’est bien personnel et je ne veux pas m’emparer de la discussion, loins de là.

    – -

    N’empêche que je trouve l’idée vraiment très intéressante. Ce qui m’accroche surtout ce sont les répercussions non-contrôlées que ce déploiement a eu, comme par exemple sa visibilité à partir de Google Earth, ou du haut des airs à partir d’un avion. Remarquez, je dis non-contrôlées, mais il y avait forcemment une planification avec un certain «on espère que …» c’est évident.

    C’est le genre de truc qui devient quasi mythique. J’imagine les gens se passer le mot, «hey! t’as vu? y’a la grosse face du colonel sur Google Earth». Je ne suis pas publicitaire, et c’est pourquoi je me demande quelle espèce de répercussion commerciale ce genre de truc peu avoir pour le produit. Tout le monde est à la télévision, mais combien peuvent prétendre être sur Google Earth?

    Et si Google modifiait son programme AdSense afin d’inclure de la visibilité (artificielle cette fois peut-être) sur Google Earth? Ou pire encore, si un promoteur fûté en venait à acheter des lots vacants dans le désert du Nevada et s’en servir comme gigantesques panneaux publicitaires?

  20. 20 Philippe Lamoureux

    Personnellement je crois que c’est raté. La preuve les gens n’en parlepas et même nous on évite le sujet. Pour une campagne virale, ça vire mal pas à peu près. Rien de comparable avec la cible de Taco bell pour l’écrasement de mir il y a quelques années, ça c’était vraiment bien joué, brillant, tout le monde en parlait et même les bulletins de nouvelles. Y a aucun but sauf de faire fuire les envahisseur de l’espace. Nous terriens on a l’arme ultime, le poulet frie. Voici une campagne virale qui en ce moment n’est pas trop mal.

    bazookajoe.com/

  21. 21 lucia barbaresso

    bon, ils lui ont mis un tablier, personnellement, ça cadre pas avec l’image que j’ai du colonel, il avait un veston….il a échappé du gras dessus quoi ? nan, j’aime pas.

  22. 22 Martin L'Allier

    Moi je trouve que c’est beaucoup mieux parce que c’est plus contrasté, le dessin est plus net, plus icônique que «photoshopique»…
    Je ne suis pas convaincu du bleu de l’ancien, sur leurs emballages de carton ciré cela devait avoir l’air fade.

    Mais aussi parce que le discours est différent: le Colonel se tient bien droit et nous regarde, il porte un tablier car il met les mains à la pâte. Comme le dit Sébastien, ont a réduit l’aspect sudiste qui n’a plus beaucoup de sens à notre époque et aucun dans les cultures extérieures aux États-Unis.

    Pour ce qui est de l’«espace»: je n’ai pas la télé, mais je suis certain qu’ils en ont parlé bcp aux É.-U.!

  23. 23 Le fou

    Lifting du visage, détour chez le coiffeur et chez «Lunetterie OutLook», commandite d’«Adidas»… bof tu sais… mais plus de contraste, plus simplifié, c’est déjà sa. On a chaqu’un c’est goût mais bon, je préférais l’ancien…

Commenter cet article


Vous devriez vous connecter ou créer un compte pour laisser un commentaire.





Commentaires récents

Catégories d’articles