Musique Plus (ou moins)

Il faudra s’y faire, 2008 est tout sauf une bonne année pour les logos.

Dernière en date des discutables exercices de rebranding, la nouvelle image de Musique Plus. Si les grandes lignes de la nouvelle image sont louables – un bel effort de retour à la simplicité – le logo créé par Sid Lee rappelle celui de Bell dans la mesure où il ne survit que dans son contexte d’application. Sinon, il est drabe.

Dans le cas de Musique Plus, on vient d’une imagerie claironnante sur fond de boule disco, et la question se pose : quelle salade vend-t-on pour s’attribuer un logo d’épicerie qui hésite entre Métro et Provigo ? Et que dire de ce piquant « MUSIQUE PLUS .COM » qui semble avoir été jeté là par désespoir ?

On note aussi que le jumeau anglo, Much Music, a conservé son ancienne image.

Retournez le nouveau logo, vous aurez peut-être la réponse à ces interrogations : un beau ‘finger’ !


65 commentaires sur «Musique Plus (ou moins)»

  1. 1 Catherine

    Personnellement, bien au delà du logo, c’est surtout le site qui me tâtonne, sans savoir qui l’a fait, j’espère que c’est quelque-chose de temporaire car il fait très dure côté ergonomie, esthétique, et surtout temporalité de design.. Bon, c’est surtout leur prochains choix de vj et de musique qui me tracasse le plus… personnellement je suis très pessimiste

  2. 2 Catherine

    Ps : Merci d’avoir pensés à ajouter l’aperçu du message qui nous fait penser deux fois avant de commenter un sujet! Rapide et efficace…

  3. 3 Olivier Bruel

    (parlant de changement d’admin WordPress, suis-je le seul à ne pas voir apparaître cet article sur l’accueil d’OpO ?)

  4. 4 Andre Lavergne

    Face à la web2.0-ification des grandes marques, voila que Musique Plus, marque vue plus souvent qu’autrement à l’écran, va à contre-courant et se dote d’un logo qui a tout les charactéristiques d’une marque contrainte à la reproduction sur papier.

    Est-ce le monde à l’envers, ou est-ce simplement Musique Plus qui joue bien son rôle de rebelle/iconoclaste?

  5. 5 fran6co

    encore une fois, je meurs de curiosité. comment est-ce que ce genre de projet aboutit à ce genre de résultat ? par quel détour de logique en arrive-t-on à se justifier à soi-même que ce truc informe et bâclé, illustrator 101, peut s’appeler un logo ?

    pour paraphraser Magritte : ceci n’est pas un logo.

  6. 6 Olivier Bruel

    Je ne serais pas aussi sévère. Si on se réfère aux principes archaïques de l’identité visuelle et qu’on ne regarde que le « mp », c’est un logo très classique : il stylise l’acronyme par un jeu formel simple et géométrique, produisant un symbole graphique simple, reconnaissable et facile à décliner.

    Ce qui est paradoxal, comme le mentionne Andre, c’est que Musique Plus a toutes les raisons de se distancer de ce classicisme. Sa cible est adolescente et ses supports sont majoritairement électroniques.

    Bref, ils font du « vieillisme » – par opposition au jeunisme !

  7. 7 Olivier Bruel

    En fouillant dans ma mémoire graphique française, j’ai retrouvé un exemple de l’école « classique » dont semble être issu l’oeuvre de Sid Lee : le logo du défunt groupe pharmaceutique Rhône-Poulenc.

    http://upload.wikimedia.org/wikipedia/en/c/c9/Rh%C3%B4ne-Poulenc_Logo.png

  8. 8 fran6co

    ben c’est justement, ce que je reproche à ce logo, c’est l’absence totale de personnalité, de signifiant, de sens, de richesse, de quelque chose derrière la forme. on a discuté il y a un certain temps ici du logo de Lolë (http://oeilpouroeil.ca/wp/?p=28), et Marc Serre soulignait qu’un logo devait présenter «l’originalité, la dextérité, la qualité d’éxécution et la pertinence». je trouve que ce logo est un banal assemblage géométrique, sans direction, sans message. c’est un sigle muet, qui pourrait représenter n’importe quoi. typographiquement, c’est… le mot que je cherche est quelque part entre «nul» et «pauvre».

    je savais que M+ allait refaire son image, et je m’attendais à quelque chose qui existe en 2008 – et qui va présumément exister encore, en 2012. dans le futur. JF, contrairement à ce que tu peux en penser, M+ EST une institution, M+ possède son histoire, sa tradition, sa richesse historique. bien qu’il s’adresse toujours à la même tranche d’âge, sans cesse renouvelée, et qu’il se doive de suivre – ou plutôt de créer – la mode, après plus de 20 ans en ondes, on s’attend à mieux. même les signatures des émissions ont plus de caractère.

    il reste encore un espoir, celui que ce ne soit que la première phase d’un dévoilement, qu’on nous arrive avec des trouvailles visuelles – après tout, qu’est MusiquePlus, sinon la plus VISUELLE des télés ? mais sous cette forme, à mon humble avis, ce logo ne rend pas justice à la richesse et à la promesse d’une télé qui se veut «jeune adulte», 18-34, branchée et intelligente. je ne trouve qu’un stérile exercice graphique. un savon mouillé.

  9. 9 anonyme

    Mmmmm, reste que c’est de la télévision. Je pense qu’il faut tout de même respecter le contenant, j’ai la foi. Mais je ne suis pas étonné, en effet.

    «le logo du défunt groupe pharmaceutique Rhône-Poulenc» Woa, la récupération est sournoise.

    Le logo de playmobil + des coulisses cools… Mmmm…
    Et plus de quoi? De musique?

    J’attends que le Grand collisionneur nous donne des réponses. :)

    Merci pour le post! C’est très apprécié!

  10. 10 anonyme

    Dsl, je répondais au post de JF, le premier paragraphe fait moins de sens hors-contexte. :0

  11. 11 anonyme

    Los Logos vol.1…

    At least, give it a meaning, dans l’ère du temps…

  12. 12 fran6co

    c’est vrai que c’est juste de la télé, populaire et jetable, temporaire et oubliable. mais bon, n’empêche. même McDo ont un logo qui est bien fait.

  13. 13 Jean-Sébastien Dussault

    Mettre le « p » devant le « m », ça augure mal pour la nouvelle orientation que veut se donner la station en disant qu’elle veut remettre la musique à l’honneur.

    Après, quand on lit les « changements » de programmation, euh, le logo représente pas mal bien ce que ça va devenir, finalement: pas pantoute ce qu’ils disent.

    Bon, je retourne sur Last.fm, moi.

  14. 14 k7

    Mon dieu, calmez vous! On dirait une bande de clients qui veulent donnez toutes les responsabilités au logo.

    D’abord, il y a changement de public cible. Ce nouveau public cible qui aime tant la mode rétro-80 et le graffiti (référence de la peinture qui dégouline).

    Et aussi c’est un logo. Une image de marque ne se résume pas à un logo. Attendons de voir comment il vont jouer avec (l’habillage d’antenne, objets promo..). Sa simplicité lui permet une certaine pérennité et aussi un beau carré de sable dans lequel on pourra probablement y voir certaines variations.

    En contre-partie, je questionne la police de l’adresse web.

  15. 15 Olivier Bruel

    Lu ce matin sur Grafika :

    « La chaîne, qui se réoriente vers un public de jeunes adultes et revient à une programmation davantage musicale, voulait que ce retour aux sources s’exprime avec un logo solide, à la fois crédible et amusant.

    Pour attirer le public masculin, fan de musique, Sid Lee a puisé une partie de son inspiration à Londres. Elle a regardé ce qui s’y fait chez les nombreuses étiquettes de disques.

    L’agence a créé une typo spécialement pour le logo, qui se décline, très simplement, en noir ou rouge. « On a travaillé le rythme, dit Hélène Godin, directrice de création de l’agence. On pourrait presque lui mettre des sons! »

  16. 16 fran6co

    comme je dis plus haut, j’ai hâte de voir la suite, les déclinaisons, comment ce logo s’intègre à son environnement, comment il passe à l’écran, etc.

    «It is foolhardy to believe that a logo will do its job immediately, before an audience has been properly conditioned.» 
    - Paul Rand

  17. 17 Olivier Bruel

    C’est exactement ce que je voulais dire pas « classicisme » : ce nouveau logo ressemble à 1 000 vieux logos !

  18. 18 François-B.

    Ma perception n’est peut-être pas bonne, mais on dirait que 2008 est une année record en terme de rebranding cette année. A-t-on déjà observé un nombre aussi important de changements de logo, autant au niveau des marques que des sociétés ?

  19. 19 Olivier Bruel

    François-B : ça donne envie de fonder un BrandNew canadien !

    http://www.underconsideration.com/brandnew

  20. 20 fran6co

    mais la quantité n’apporte pas la qualité

  21. 21 François-B.

    Peut-être qu’il y a une salle secrète où tous les CEO se rendent pour discuter, et il y a là un énorme buffet, remplie de logo réchauffé par des lampes jaunes. On se prend un cabaret, et on choisit son nouveau logo avec une louche. Et c’est comme dans les autres buffets : on choisit ce qui à l’air le moins pire.

  22. 22 Jean-Sébastien Dussault

    Là, c’est sur qu’on peut sortir tous les logos de compagnies “MP” (on y a oublié MP Photo—autre institution Québécoise) et y trouver des similitudes pour dire que ça manque d’imagination (quoi que celui de musique plus a pas mal plus de gueule que ceux présentés ci-haut)… Un peu facile, je trouve.

    Si les recherches sur leur nouveau marché cible révèlent qu’ils aiment bien le style ‘70, ils ont réussi une partie du mandat, ma première impression étant un mélange de “ça fait rétro” et “il ne faut pas que j’oublie d’aller faire le marché tantôt”. (La dernière impression étant probablement inexistante chez leur public cible, qui se gratte la tête si on leur montre un close-up de roulette de téléphone.)

    Je ne l’aime toujours pas, mais je trouve que c’est une nette amélioration comparée à leur affreux logo-boule.

  23. 23 apy

    Bonjour tout le monde!
    Ayant réalisé ce logo, je viens de lire avec interêt tout ce qui vient de se dire.
    Je m’attendais à des critiques lors du lancement de ce logo, et c’est normal, un nouveau logo ne peut pas plaire à tout le monde et c’est tant mieux, l’unanimité m’aurait inviter à me poser de sèrieuses questions.
    Mais je perçois ici et là de la frustration chez certaines personnes, qui pensent qu’ils auraient fait mieux, peut-être….mais bon c’est tellement facile de parler, pourquoi s’en priver. Tout ça me fait doucement rire.
    Toujours est-il que je reste satisfait de ce logo. Il est sobre et efficace. Il répond aux attentes du client. (il a apparemment fait l’unanimité chez Musique Plus).
    J’ai lu aussi qu’il faisait rétro, ce que je revendique totalement, les logos des 70′s étant pour moi ce qu’il ya de plus intemporel. Il est rond, généreux et rythmé…et humble.
    Merci de votre attention.

  24. 24 apy

    De rien Jean-François, ça fait plaisir!
    Par contre, je ne suis pas pigiste indépendant mais bien employé chez Sid Lee.

  25. 25 Olivier Bruel

    apy, j’aimerais que tu m’expliques l’URL, à droite du logo. Elle ne s’appuie sur rien, semble artificiellement étroitisée, et, comme je l’écrivais plus haut paraît « jeté[e] là par désespoir ». Comment en es-tu arrivé à ce choix ?

  26. 26 Joël Morissette JM7

    OuuuuF!

    A mon avis le nouveau logo de Musique Plus est vraiment dépourvue de recherche artistique.

    Mais ou est la créativité???
    C’est certain qu’il a un look rétro 70 mais nous sommes en 2008!

    Anyway les inspiration viennent surement de Métro pour la Police et de DW Drum wokshop pour la forme.

    Anyway j’aime bien le travail de Sid Lee normalement mais la ils ce sont planté royalement!

    Ha oui belle palette de couleur! ; )Et pour le site internet je ne me prononcerai pas…

    JM7.

  27. 27 apy

    D’une, elle n’est pas « articiellement étroitisée » (???).
    L’URL ne s’appuie pas sur rien mais sur la tangente « virtuelle » des « 3 pattes » du logo,
    Lorsque j’ai placé cet URL, j’étais plutôt de bonne humeur et non desespéré :)
    J’espère que ça répond à tes questions.
    Merci.

  28. 28 apy

    Merci Joel! Après avoir vu ton site, je prends ton commentaire comme un compliment.
    Et pour le logo de dw, j’avoue que c’est troublant, je viens de le découvrir.
    Comme quoi, on invente rien en design graphique.

  29. 29 Joël Morissette JM7

    APY

    Tout le monde peux ce tromper!
    On peux pas toujours être génial!

    Après avoir vue ton travail que j’aime bien
    Je ne comprenais pas ce qui c’est passé pour le logo de Musique Plus…

    Voila!

  30. 30 ghersdog

    this logo rocks my world.
    you are all jealous.

  31. 31 jeremy

    salut tout le monde,
    je regardais un peu les portolios de ceux qui critiquent ce logo, et, serieusement…. j’espère que c’est une blague…

    JALOUX!

    JM7…s’il te plait..

  32. 32 Olivier Bruel

    Merci pour tes réponses, api. Par “articiellement étroitisée”, je voulais dire que ta Futura (?) a été compressée en largeur par rapport à son dessin initial, et ça paraît.

    À part ça, merci de ne pas embarquer dans ce règlement de compte généralisé qui ne fait pas vraiment honneur au légendaire esprit de camaraderie qui règne ici ! ;)

  33. 33 bart

    20 ans que je suis dans le design, J’en ai vu des sites de merde mais alors la, Joelle tu casse la baraque, mais ou va tu chercher tout ça… il y a également ton film en production, le scénario est assez fou fou et subversif, tu n’as pas peur de prendre trop de risques?

    « SPEED 2.0:
    Court métrage relatant la vie de jeunes aux prises avec des problèmes de dépendance aux drogues et aux sorties délirantes. »

    Wahou, rappel nous la date de sortie!

  34. 34 JF Dumais

    Ouais, je veux pas être le millionième défenseur du logo, mais personellement, je ne vois ce qu’il y a de mal avec…

    Est-ce que vous vivez dans un monde où vous n’avez jamais à faire de compromis avec un client? Où les solutions parfaites sont toujours acceptées sans modifications?

    On travaille dans un domaine commercial, on est pas des artistes qui font ce qu’il leur plait sans se soucier des autres. Le client est là, et malheureusement, il a son mot à dire et c’est normal. Le travail en agence a ses bons et ses mauvais côtés, peut-être que c’est une réalité qui vous échappe sur Oeil pour Oeil…

    Personnellement, je crois que ce logo est cool, à des kilomètres des commentaires acides que vous lui apportez…Et aussi à des kilomètres de ce qu’on retrouve sur les sites de ceux qui crient le plus fort…

  35. 35 scien

    À l’époque ou le print triomphait,
    on entendait pas les commentaires parfois durs ou injustifiés des lecteurs.

    Maintenant que le web est arrivé et que le marketting et la communication triomphent, parfois au détriment du graphisme…
    Il est aujourd’hui beaucoup plus difficile d’exposer ses idées ou son point de vue.

    Surtout en agence ou le choix graphique et l’exécution final d’un logo ne dépendent plus seulement de la direction artistique ( à mon grand désespoir )

    et sont soumis à une série de révisions en interne avant d’être approuvé parmi tous les départements.(création marketting et communication…)

    J’approuve également le commentaire de JF Dumais ou le but premier et ultime d’un logo hors mis de son aspect esthétique, est avant tout de satisfaire son commanditaire.

    Sinon, ce que j’apprécie le plus dans ce logo c’est l’absence d’effet 3D et sa simplicité.
    Less is more.

  36. 36 fran6co

    ce que je trouve bien, sur ce site, c’est qu’on fait une critique qui n’a lieu NULLE PART AILLEURS. un échange d’idées, une réflexion qui a lieu d’habitude en privé.

    «t’as vu le nouveau logo de Machin Truc ?»
    «ouais, c’est de la marde»
    «ah, moi je le trouve cool»
    «…»

    ce qui est bien, c’est que ça permet, à la longue, de rehausser tranquillement le standard général. ça peut pas être mauvais, se poser des questions.

    mais ce qui est vraiment nul à chier, c’est les attaques personnelles.

    «comment peux-tu critiquer mon logo, toi qui as un site vraiment pas beau ?»
    «ah c’est sûr que c’est poche, c’est Machin Truc qui l’a fait»
    «toi t’as sûrement été refusé par l’agence Untel, c’est pour ça que tu critiques leur travail»

    mais si vous avez la couenne trop mince pour accepter que y’a du monde qui sont pas de votre avis, allez faire un tour ailleurs. on va continuer la conversation entre adultes. merci les enfants, on est plus à la maternelle.

  37. 37 bart

    Ouai c clair dégagez les enfants, on parle GRAPHISME ici, le GRAPHISME c sérieux OK!

  38. 38 bango

    Bonjour tous le monde,

    quand j’ai commencé à lire vos commentaires plutôt virulent sur ce logo, je pensais que vous étiez tous des graphistes irréprochables dans vos boulot et que vos travaux respectifs imposaient le respect. Pour dire comme quoi quelques commentaires peuvent influencer un avis, j’ai même pensé que vous aviez raison sur les prétendus défauts du logo. Mais alors quand j’ai visité les sites de certains d’entre vous, j’ai bien cru que j’allais mourir de rire.

    Sérieusement, j’ai du mal à croire que certains d’entre vous trouviez des clients pour payer votre travail, enfin je m’égare. Il y a beaucoup de critiques mais peu de remarques vraiment constructives sur ce logo.

    Un logo sera toujours à l’image d’un client (avec un bon ou un mauvais graphiste). Si un client est content, c’est qu’il estime que le logo est a son image. Peut être que Apy a fait d’autres propositions que vous auriez adoré, vous n’en savez rien. Ce logo ne me choque pas, mais surtout je me garderais bien de le démolir sans connaitre, ni le brief, ni son processus de fabrication.

  39. 39 Olivier Bruel

    Le commentaire de fran6co rejoint pas mal ce que je pense. J’ajouterai juste le « paradoxe du débat » :

    Un espace de discussion ouvert accepte toutes les opinions. Refuser la discussion (la critique) est une forme d’opinion. Un espace de discussion ouvert accepte donc des opinions qui l’excluent.

    C’est comme l’intolérance : doit-on la tolérer sous prétexte qu’on est tolérant ? ;-)

  40. 40 Olivier Bruel

    bango : on ne critique pas le graphiste ni le processus, on se positionne en « client érudit » face à un produit fini. Car ce qui compte finalement, c’est le logo tel qu’il est livré au public.

    Ça fait près de 20 ans que je fais des logos, et j’avoue sans fierté en avoir fait des laids. Parce que le dialogue avec le client était sans issue, alors j’ai fait ce qu’il a voulu, pour payer mon loyer. Par chance, ces logos n’ont généralement pas eu une grande « exposure » !

    Sur ce forum, on prend des logos qui ont un vrai poids dans notre univers graphique, et dont on peut supposer qu’ils ont donné lieu à une création longue, profonde, et… largement budgetée !

    Bien sûr, la critique est parfois cinglante – et même sanglante – mais selon moi, en identité visuelle, la capacité d’analyse est au moins aussi importante que l’inspiration.

    Entre le moment où j’ai livré le logo MP à la critique et maintenant, ma vision a évolué. Grâce au temps, mais surtout grâce aux bons et aux mauvais commentaires des autres, et de l’auteur lui-même.

    Ce blogue sert à ça, je crois.

  41. 41 Julia

    LESS is MORE !
    Jsuis fan.
    So fresh and so clean clean

  42. 42 fran6co

    s’il fallait que les critiques soient aussi bons que les créateurs, René Homier-Roy serait un des meilleurs cinéastes du monde.

  43. 43 Joël Morissette JM7

    Wow !

    Je crois que la critique fait partie du processus normal de toutes formes de création. C’est la une belle façon de ce remettre en question!

  44. 44 JF Dumais

    Fran6co, ton commentaire est plus que valable! Mais si Homier-Roy faisait effectivement des films douteux, son opinion serait moins prise au sérieux.

  45. 45 Olivier Bruel

    Jean, merci pour la vérification. Je suis très étonné, ayant toujours pris pour acquis que le O de la Futura était rond. Or, il est plus haut que large dans ce logo.

  46. 46 Olivier Bruel

    Ouf ! Ma remarque initiale ne portait pas sur le dessin des lettres, mais sur l’impression que le O devait être un rond parfait. L’expérience de Jean prouve que je m’étais trompé, et je le reconnais volontiers.

    Mais en voyant le résultat, je persiste à dire que selon mon expérience typographique, cette URL est « pauvre ».

  47. 47 fran6co

    Lu dans La Presse du samedi :
    «Tout de suite on pense à une équipe de baseball des ligues mineures…»

  48. 48 CathD

    Ouaaaah ! Ça faisait un bail que j’étais venue jetter un coup d’oeil au blog, « shame on me » !

    Premièrement, je n’aborderai pas la question du logo bon ou mauvais. Je pense que j’entrerais trop facilement dans des commentaires de gouts persos, et je ne veux pas cela. Cependant, à mon humble avis, pour une chaîne qui désirait prendre un virage et changer de public cible, c’est réussi. Pour le reste, je ne sais pas trop quoi en penser, je ne suis pas tombée en bas de ma chaise quand j’ai vu le dévoilement, mais ce n’est pas moi le client !

    Deuxièmement, et ceci est un commentaire très très personnel, je me donne ce droit aujourd’hui, en raison du temps pluvieux, je me fais plaisir, je me gâte ! Je trouve, tout comme JF, que c’est plutôt rigolo que SidLee se manifeste tout d’un coup sur le blog, alors que l’on parle d’un projet qui sort tout droit de chez eux. Ce serait plutôt intéressant que vous veniez donner votre avis sur autre chose que vos propres projets les dudes… et pour ceux qui le faisaient déjà, chapeau !

    En sommes, pour ma part, c’est un travail « probablement » réussi, bien qu’il ne réinvente absolument rien et qu’on en voit des tonnes de semblables partout. Cependant, je suis contre l’avis de l’adresse Web mise au hasard… moi, je trouve sa disposition plaisante… oui plaisante, allignée, propotionnée, et tout. Ce n’est pas un tour de force typographique, mais on conviendra que c’est beaucoup mieux que la bouboule ! Je trouve !

  49. 49 Simon

    J’avais arrêté de venir lire le blogue de OpO par écoeurement. Je suis 100% pour la critique, je comprend l’intention d’un blogue comme celui-là, mais je pense que c’est trop souvent une source de dérapages. Les gens s’expriment en ligne et disent des choses qu’ils n’oseraient jamais dire face à un interlocuteur réel. Chacun perd toute humilité, se prend pour un expert du sujet abordé et oublie qu’il s’adresse à un être humain. Voilà c’était mon commentaire (qui n’a rien à voir avec ce logo !)

    Également, je trouve que certains des sujets de discussion abordés ici sont souvent lancés ici comme des scéances de défoulement collectif sur un sujet qui fait concensus général. Par exemple le sujet sur l’affiche du chat du FFM. À quoi bon parler de quelque chose qui fait l’unanimité dans sa laideur. Chacun y va déverser son fiel, mais concrètement, qu’est-ce que ça donne ? Vraiment très peu.

    J’aspire à une vie un peu plus zen alors venir ici faire le plein d’agressivité très peu pour moi. Dommage qu’une discussion dans le respect et la convivialité semble impossible. Les forums internet j’en ai trop fréquenté et ils prennent malheureusement toujours cette tangente malgré certains utilisateurs qui s’efforcent de rester respectueux. Dommage.

    Et ne suis ni de Sid Lee ni le concepteur de l’affiche du chat :)

  50. 50 Olivier Bruel

    C’est sûr : la controverse n’apporte que rarement la sérénité ! Je comprends parfaitement ton point de vue, et c’est peut-être d’avoir fréquenté des forums plus brutaux que celui-ci qui me fait participer…

    En effet, il faut veiller à équilibrer les sujets “wow!” et les sujets “beurk!”, quoi que dans la plupart des cas, les avis soient partagés. Ce qui est bon signe.

    Le cas du chat du FFM* était quand même un cas extême, il y a eu peu d’exemples de ce genre sur OpO. Cela dit, un mauvais design aussi largement diffusé mérite d’être dénoncé. Le monde étant petit, il est même possible que tout ça soit remonté aux oreilles des responsables de cet événement, et que le quasi-lynchage virtuel ait fait avancer les choses : nous le saurons l’an prochain !

    * Pour ceux qui l’ont manqué : http://oeilpouroeil.ca/wp/?p=319

  51. 51 Simon

    J’en doute, le visuel du FFM fait dur chaque année malheureusement. La controverse je n’ai rien contre. Mais je ressens souvent un effet d’entrainement dans ce genre de forums. Quelqu’un commence à émettre des doutes sur tel ou tel projet, puis les gens s’enflamment et tiennent des propos exagérés et ça se termine souvent de façon disgracieuse en insultes personnelles… méritées ou pas (comme dans ce sujet!).

    Pour le chat, la question ne se pose même pas. Mais justement, c’est un sujet avec zéro controverse. Tout le monde sait ce que c’est du mauvais design, encore plus quand c’est du très mauvais design. C’est plus difficile de définir ce qui est du bon design et pourquoi.

    Bon je vais me coucher, c’est plus reposant et constructif ! Je repasserai sur OpO dans quelques mois, voir si ça n’a pas changé :)

  52. 52 Nicolas Labbe

    Je n’ai pas lu les 66 commentaires de ce «post»…
    Tous aussi pertinent les uns que les autres sans doute.
    Je voulais simplement mentionner que ce logo, à mon oeil, est mieux qu’un bon pourcentage de ce qui fait encore aujourd’hui dans notre industrie.
    Je lui attribuerais le prix «Good, clean & fun»… Si ce prix existait bien sûr!

  53. 53 Emilie R-V

    Ma petit critique personnelle… histoire de rapporter un peu la discussion sur le sujet principal… :)

    POUR:
    Le look rétro du logo
    Le style modulaire peut permettre des déclinaisons animées intéressantes pour la télé

    CONTRE:
    Je trouve que le côté très 2D du logo, même si c’est plus beau en print, ne marche pas toujours aussi bien en télévision
    La disposition de l’URL, même si ça a été justifié, je ne le sens pas du tout.
    Ça me fait penser au logo des épiceries Métro (le m)
    La diagonale qui descend de gauche à droit, ça ne me semble pas dynamique.

    PAS SURE:
    Couleur… pourquoi pas une couleur néon tant qu’à faire comme le mentionnait JF Proulx?

  54. 54 Bernard

    Je l’ai envoyé à un journaliste qui fait « enquête » en ce moment. En faisant des recherches sur Internet, j’ai vu un cas flagrant de plagiat. Allez voir ce site :
    http://www.my-presenter.de/ et regarder le logo. Maintenant comparez-le avec celui de Musique Plus. Regardez le P en particulier. La petite courbe à l’intérieur, le P ouvert et par-dessus le M etc… Selon mes collègues graphistes, il y a eu plagiat. Il y a trop de similitudes pour que ce soit un hasard.

  55. 55 Olivier Bruel

    Bernard, j’ai été le premier à remettre en cause la qualité du logo de Musique Plus, mais je trouve que tes déductions et celle des tes « collègues graphistes » sont franchement fantaisistes !

    Premièrement, le logo de My Presenter est tout simplement épouvantable et a visiblement été commis par quelqu’un qui n’est pas graphiste, ni de près, ni de loin.

    Du coup, je commence à trouver à celui de Musique Plus de belles qualités ! ;) Au moins, il est « maîtrisé ».

    La similarité est probablement une coïncidence. Tout comme celui de Rhône-Poulenc que j’ai mentionné plus haut, ces logos font appel à des archaïsmes graphiques basés sur des simplifications géométriques. En cherchant patiemment, on pourrait sans doute trouver des dizaines d’autres logos présentant ces attributs, sans compter les milliers d’esquisses au crayon que nous faisons tous avant même d’ouvrir Illustrator…

    Désolé de contrarier ta soif de sensationnalisme, mais il n’y aura pas de « débat juridique » pour ça !

  56. 56 Bernard

    Olivier,

    Je suis tout à fait d’accord avec toi que la qualité du logo de My Presenter est amateur. J’ai demandé à mes collègues graphistes sur l’aspect des similitudes et m’ont répondu que ça peut arriver des coïncidences mais dans ce cas-ci il y en a beaucoup…Le fait est qu’on a reçu beaucoup de propositions d’agences de pub ces temps-ci puis on a vu beaucoup de similitudes avec ce que l’on voit dans les catalogues de graphismes. Que dire de certains qui s’inspirent largement de ce qu’on voit ailleurs sur le net. C’est rendu qu’on copie même des discours de premiers ministres! ;-)

    J’ai mal exprimé mon point précédent. J’y ai été un peu fort peut-être ;-) J’ai discuté avec un ami journaliste sur la question du plagiat sur Internet (il travaille un dossier là-dessus) et ceci pourrait être un bon exemple. L’angle des similitudes et du hasard.

    Pour le débat juridique, c’est vrai qu’on est juste au Québec et non aux USA!

    Veuillez excuser mon trop grand débordement de sensationnalisme ;-)

  57. 57 Bernard

    J’ai fait éditer mon premier commentaire pour que ce soit moins J.E.

    Mais j’ai toujours la même réaction des gens autour de moi quand je leur montre le logo de My presenter puis ensuite Musique Plus. Au premier coup d’oeil, ils disent tous que c’est très ressemblant voir une copie.

  58. 58 François-B.

    Du moment qu’un logo est l’assemblage de deux lettres, les similitudes deviennent rapidement apparentes. Les choix de combinaisons sont plus limités que pour un nom plus long. Dans ce cas-ci, les logos ne sont pas de la même qualité graphique, et proviennent d’entreprises oeuvrant dans des domaines différents, dans deux pays différents. À l’exception de l’empilement et de la rondeur des lettres « m » et « p », ces deux logos ne partagent en rien un même univers graphique.

    Il n’y a pas copie. Peut-être un vague air de famille.

    Je ne peux pas dire que j’adore le nouveau logo, mais (à part pour la typo du site web) c’est un logo solide, visiblement fait par un professionnel.

    Il y a que je ne suis pas un admirateur de la simplification à la mp. Récemment, on voyait le téléjournal de Radio-Canada devenir le tj. J’ai l’impression que cette méthode mène inévitablement à une sorte d’appauvrissement graphique. À part exception, bien sûr.

  59. 59 Marie-N

    Mais il y a des moments où la coïncidence devient quelque peu troublante.
    Je passe souvent devant ce resto de la rue St-Laurent : Mange-Boire…

    http://restomontreal.ca/portal/mange-boire/logo/resto_logo.jpg

    Ici on ne parle plus seulement d’un assemblage de 2 lettres…
    Jusqu’à quel point le hasard peut intervenir dans la similarité de la forme ?

  60. 60 Philippe A.
  61. 61 Carina Marinelli

    Voici le lien pour voir le logotype du restaurant mange boire sur le boulevard Saint-Laurent dans La Petite Italie

    http://restomontreal.ca/portal/mange-boire/index.php?lang=fr

  62. 62 Fred

    Un autre logo des Drums DW… à s’y méprendre lorsqu’on le tourne à 180.

    http://www.dwdrums.com/drums/index.htm

  63. 63 Tata

    En voyant ce logo, j’ai tout de suite pense que l’idée était de faire rétro des années 70, car c’est une tendance forte des vidéoclips cet année. C’est évident que ce n’est pas un logo fait pour durer, mais c’était probablement pas ca le but anyway. Il répond a des besoins dans l’immédiat, donc il remplit sa fonction.

    Mais comme plusieurs l’ont dit, je ne suis pas convaincu de l’utilité du « p », et cette nouvelle mode de mettre des « .com » dans les logos m’agace. Je pense que c’est évident qu’en tapant Musique plus sur Google, qu’on va le trouver facilement. Pas besoin de l’indiquer dans le logo. C’est fini l’époque ou avoir un site web était « avant-gardiste ».

    En fait, ce logo n’est pas mauvais mais tant qu’a faire retro je m’ennui des M rose fluo avec du zèbre de l’époque New Wave, l’époque la plus cool de tous les temps. Mais c’est une question de goûts personnels.

  64. 64 Maurice

    ce qui est génial avec ce concept c’est que MP est en faillite après 6 mois ?
    très fort le nouveau « branding » ! Ce qui prouve que ce fut du n’importe quoi et surtout que la créativité commerciale ne fonctionne pas toujours, peut-être même pas souvent.

  65. 65 Olivier Bruel

    Tiens, c’est au tour de MusiMax de se refaire une image : http://www.grafika.com/article.aspx?id=35299

    Je trouve ça moins mauvais que le logo de MusiquePlus mais je cherche encore « l’homogénéité » entre les deux…

Commenter cet article


Vous devriez vous connecter ou créer un compte pour laisser un commentaire.





Commentaires récents

Catégories d’articles