Ils ont finalement arrêté leur choix, les délégués de Québec solidaire. Parmi trois propositions finalistes, ils ont choisi celui-ci:

Je souligne la proximité avec le logo de l’Organisation internationale de la francophonie (dont on a repris certaines des composantes et une partie de la palette couleur) et que la typo Adobe Sans (ici utilisé pour la partie dénomination) est une typo qui sert plus à manifester une erreur postscript qu’une identité visuelle (je note ici que si l’on ouvre le PDF du logo, distribué sur le site de Québec Solidaire, l’on peut voir dans la liste des typos du document, FF Dax, mais cette fonte n’est ni visible sur ce que l’on peut voir sur l’interface du site, ni parmi la liste des candidats).

Est-ce le meilleur choix?


65 commentaires sur «Québec Solidaire et son logo … la suite»

  1. 1 Rémi Fortier

    haha ! Encore un petit bonhomme avec les bras en l’air! Ça va rentrer dans ma compilation, avec les 15 autres semblables.

  2. 2 Philippe Lamoureux

    He oui! Ça représent très bien quel genre d’organisme c’est, sans personnalité et sans caractère. Le ti peuple de Bien-être Solidaire l’aime eux leur ti bonhomme. C’est vrai que les ti bonhomme c’est winner, surtout le samedi matin en mangeant des toast au nutella devant la TI-VIE.

    Sérieusement quoi dire d’autre que bonne chance à eux. On aura beau leur dire que c’est de la merde, ils vont tout de même en mangé et ils vont aimé ça, parceque c’est tout simplement ça qu’ils aiment.

    Bon appétit.

    On passe à un autre appel.

  3. 3 Jean-Sébastien Dussault

    D’après ce que j’ai vu, le vote s’est déroulé par internet.

    J’ai eu l’occasion également de tomber sur quelques blogs de membres du parti, et le commentaire générale qui en ressortait était "on va prendre le moins pire des trois…"

    Ceci dit, ça ne veut pas nécessairement dire que c’est l’opinion générale des membres car, on le sait tous, les blogueurs ont tendances à chiâler pas mal ;)

    Qu’ils aient un bon résultat ou non, qu’on aime ou qu’on aime pas, importe peu. Il demeure qu’ils sont passés par une technique de travail spéculatif et ça, c’est laid.

  4. 4 Janick

    La fonte me fait lever les cheveux de la tête! Et j’en ai épais des cheveux! hehe :)

    C’est tellement trop dommage… Cette typo est tellement sans personnalité, c’est hallucinant!

    Contrairement à ce que pense Philippe, moi je pense que QS en a beaucoup de personnalité! C’est une personnalité de changement, de bien-être environnemental et social à court ET à long terme, avec une mission d’être au service d’enjeux crutiaux et de valeurs d’entraide, contrairement à une personnalité de "on est les meilleurs mais on a rien fait depuis des années, votez pour nous car on a des promesses". On est pas habitué hein?

    Ceci dit, le logo est… "intéressant"… lire ironiquement!

  5. 5 Pierre-Luc Auclair

    Non mais la typo est tu laide!!

    Et on dirait qui a du monde qui savent pas utiliser le kerning hein! C’est vraiment de piètre qualité.

    Et le logo… c’est… très bof! Sans commentaires.

  6. 6 Hugo L. Casanova

    Wow, le problème avec la fonte et le PDF c’est que Dax, la bonne fonte, n’a pas été incorporée (embeded) dans le PDF, donc, lorsqu’on regarde le logo dans Adobe Reader et qu’on n’a pas Dax installée, on voit une horrible Adobe Sans qui est re-proprortionnée pour représenter la distribution de cette Dax. C’est horrible : les lettres sont disproportionnées, elles sont inégales, etc.

    (Voir le Q majuscule pour une preuve que le PDF n’affiche pas la même fonte que l’image JPEG.)

    Mais tout ça c’est une erreur d’incorporation de la fonte dans le PDF. Pas de choix de fonte.

  7. 7 Hugo L. Casanova

    Je ne sais plus. En fait, je doute que mon dernier message fasse le tour de la question parce que je ne connais pas beaucoup Dax. Mais bon c’est un problème d’embed.

    De toute façon, la fonte affichée dans le PDF n’est pas la même que celle du JPEG.

    Bon, asser de procrastinage…

  8. 8 Éloïse Poirier

    Ouch !

    Est-ce quelqu’un sait si le Parti compte l’utiliser tel quel ou développer sur cette idée ??

  9. 9 francisco

    Je m’attendais à être déçu par ce logo, et je ne suis pas déçu et/ou déçu. En tout cas, pas trop surpris.

    La fonte sur le jpeg en haut de cette page n’est pas du Dax. Ni celle qui a été montrée hier soir aux nouvelles. Il y a deux designers qui s’arrachent solidairement les cheveux en ce moment quelque part au Québec.

    Et si vous êtes un des chanceux (comme moi) qui a Dax ouvert dans son système quand vous ouvrez le pdf, vous verrez que … c’est pas ben mieux.

    Ce logo va durer quoi, deux, trois ans max? De toutes manières, pour en faire un nouveau, c’est gratuit!

  10. 10 Rémi Fortier

    Et pourtant, un simple "Create Outlines" sur la typo leur aurait éviter ce malheureux incident.

    Amateurs, và :-P

  11. 11 Marc-André Boivin

    Certes, il y a vraiment beaucoup de choses à dire sur le logo, mais je doute que de la façon qu’on le fait ça soit vraiment les bonnes personnes qui écoppent. Je crois que là on s’attaque beaucoup plus au créateur du logo qu’à Québec Solidaire, et j’aime moins cette méthode. Tout le monde a déjà produit un truc horrible, qui pourrait facilement être aussi démoli sur la place publique par une gang de designers.

    Bon je sais, peut-être que certains diront : " Ben il avait qu’à pas participer à ce concours douteux, il paie pour!". N’empêche que je crois pas que c’est le créateur qui devrait être la cible.

    Par contre, je dois dire que j’aimes les commentaires qui s’attaquent à Québec Solidaire en leur démontrant que c’est ça qui arrive quand on fait faire son logo via un concours douteux.

    Je voulais juste dire ça, car en mettant 2 minutes dans la peau du pauvre gars qui a fait ce logo, je trouvais ça plate pour lui, j’aimerais pas me retrouver la pour un mauvais truc que j’ai produit.

    Peace! et à bas les concours de ce genre ;)

  12. 12 Pierre-Luc Auclair

    Je dirais que je suis beaucoup plus désolé pour celui ou ceux qui ont fait le logo qu’autre chose.

    Québec Solidaire je suis désolé mais je trouve que ça fait très broche à foin comme organisation et j’aurais personnellement pas touché à ce coucours là avec un habit anti-radiations.

    On a même pas consulté le designer avant de publier ses trucs, parce que je suis 100% sûr que ça serait pas sorti comme ça.

    Publier ça en plus, c’est doubler les torts d’un affront. Si quelqu’un a la bonté d’aider ces gens là, qu’ils lui donnent la possibilité de le faire comme du monde, ou pas du tout.

  13. 13 Alain Mélançon

    Comme il a déjà été dit dans le débat initial sur le concours de Québec Solidaire, je trouve très dommage que trop peu d’explications sur la démarche de création et la signification accordée aux couleurs et formes.

    Le communiqué de presse envoyé samedi dernier explique brièvement les valeurs du partie : http://www.newswire.ca/fr/releas...

    Il y a cette nouvelle sur radio-canada.ca qui accorde une paragraphe au choix : « Samedi, au terme d’un long débat, les membres du nouveau parti de gauche ont adopté un logo représentant un être humain stylisé, légèrement penché vers la gauche, qui tient entre ses bras un globe quadricolore. »
    Source : radio-canada.ca/nouvelles…

    Mêmes détails sur cyberpresse.ca (faut croire que les médias ont interpréter le logo de la même façon…) :
    « Entre-temps, Québec solidaire commence à raffiner ses armes électorales. Le parti de gauche, créé en février dernier, s’est doté, en fin de semaine d’un nouveau logo à la suite d’un long débat. Ce logo représente un être humain stylisé, quelque peu penché vers la gauche, qui tient entre ses bras un globe quadricolore. »
    Source : http://www.cyberpresse.ca/articl...

    Enfin Le Devoir mentionne :
    Un logo, mais pas de chef
    [...] après un débat d’un peu plus d’une heure samedi, le Parti s’est choisi un logo représentant un être humain penché vers la gauche, dont les bras, tenant un arc quadricolore, forment la lettre «Q».
    Source : http://www.ledevoir.com/2006/05/...

    C’était ma revue de presse.

    Bref, ce logo ne passera pas à l’histoire. À qui la faute ? Au créateur ou au client (même s’il n’a pas payé…) ? Pour ma part, je dirais que c’est un peu de la faute des deux. Premièrement, nous ne reviendrons pas là-dessus, l’organisation aurait dû investir temps et argent dans l’élaboration d’un plan de communication cohérent et mieux étoffé.
    Deuxièmement, Rouleau/Paquin Design Communication a sensiblement profité de cette occasion pour obtenir un peu de notoriété, mais à en juger le résultat et la diffusion, ils manquent un peu de professionnalisme.

    Fait intéressant, la firme qui a conçu le logo est la même qui avait conçu (1998) celui de la Marche mondiale des femmes en l’an 2000
    Source: http://www.ffq.qc.ca/marchequebe...

    S’agit-il d’amis du parti…

  14. 14 baillairgé

    Pourquoi le choix de mettre en bold le c de Québec et le s de solidaire? J’ai manqué quelque chose?

  15. 15 Jean-Sébastien Dussault

    Tu vois du bold? Ça doit être subliminal. Hmm. Peut-être une subvention cachée d’Adobe?

    Je vois le "s" un peu différent, mais je crois c’est dû à la mauvaise fonte.

    Étrangement, j’ai aidé un collègue hier à identifier cette fonte sur le logo de la Banque de Montréal – Capital Corporation. J’sais pas si c’est un "feature" de la fonte (je travaillais à partir d’un bitmap), mais les majuscules ont un kerning d’environs 1 km (ok, ok, pas tout à fait 1 km).

  16. 16 Janick

    J’ai pas cette fonte, FF Dax, quelqu’un qui l’a peut-il faire un petit jpg du logo de QS avec la supposée bonne fonte, pour qu’on voit? :)

  17. 17 Martin L'Allier

    Belle fonte le Dax mais pas vraiment rapport avec ce que ce parti veut dire… (Janick va voir sur MyFonts.com ou sur le site de FontShop… des outils te permettront de voir).

    Je ne trouve pas que le logo soit inadéquat sémantiquement, sa réalisation est plutôt molle, je dirais.

  18. 18 Janick

    merci Martin!

  19. 19 germain parent

    Saviez-vous que la firme Rouleau/Paquin Design Communication qui a créé le logo de Quévec Solidaire, a créé aussi celui de la Marche mondiale des femmes en l’an 2000.
    http://www.marchemondialedesfemm...
    Assez similaire.

  20. 20 Rémi Fortier

    On dirait qu’On a des amis qui ne lisent pas les messages précédents avant de faire un post :)

  21. 21 cuL

    Le paysage politique québecois a besoin d’un parti de gauche solide. Malheureusement, ce logo n’atteint pas cet objectif de solidité. L’idée est là mais la réalisation reste à désirer.

    La personnalité de Québec Solidaire se veut rassembleur, social, écologique, alternatif et solidaire. Il est normal que le concours ne soit pas rémunéré. Pour ceux qui chialaient que le concours n’était pas payant, vous êtes peut-être les mêmes à chialer sur le scandale des commandites du parti Libéral. Pour offrir des prix, il doit y avoir quelqu’un qui paye. Lorsqu’il y a du CASH en jeu, l’individualisme apparaît. Au moins, ce logo aura le mérite d’être sincère.

    On est là à chier sur leur logo au lieu de les aider et de collaborer à la construction d’une meilleure image. S’unir pour bâtir un projet commun, s’entraider pour construire un meilleur futur pour nos petites individualités que nous sommes. Bref, on ne s’implique pas, mais on est là pour critiquer!

    Ok! Tous le monde à droite! C’est tellement plus payant!!!

  22. 22 Antoine Nonnom

    Je crois que le débat n’a absolument rien à voir avec la position politique des designers. J’ai vu la critique provenir des gens de gauche, et de droite, des indécis, et des désintéressés.

    Chacun s’implique où il veut bien. Chacun, à divers niveaux, pose des gestes et fait avancer la cause de son choix.

    Le reste du temps, nous sommes des designers professionnels et nous devons faire comprendre au public que nous ne sommes pas des bénévoles qui travaillent avec pour seule récompense une pièce de portfolio.

    On ne peut pas se lancer à gauche et à droite à chaque fois qu’une organisation sans ressources, mais au projet constructif, nous sollicite.

    Un logo pour Québec Solidaire, une campagne pour Mira, des dépliants pour la Croix-Rouge, un site web pour Opération Enfant-Soleil, une affiche pour Amnistie Internationale, une papeterie pour la Maison Jean-Lapointe…

    Votre cause est Québec Solidaire ? Fantastique ! J’espère que vous les contacterez pour leur proposer une meilleure option… gratuitement.

  23. 23 Martin L'Allier

    Cher cuL, (hum),

    La fonction d’OpO n’en est pas une de promotion de tendances politiques (extrême-gauche, gauche, centre, droite, extrême-droite, bâbord, tribord, …) mais de discussion sur le design graphique et la culture visuelle qui nous entoure. Donc, normal que l’on critique le parti et le logo qui a été généré par son concours.

    Parce que nous avons une vision de professionnels, nous croyons que notre travail mérite une juste rémunération. Le designer graphique n’est pas un artiste = il travaille en échange d’une compensation. Si tu as lu les posts précédents, tu as pu constater que personne (sauf omission de ma part) n’aurait eu de problèmes si la requête d’image corporative en avait été une de bénévolat auprès d’une agence ou de sympathisants. Organiser un concours de pitchs de logo n’offre aucun bénéfice en qualité et en pertinence – comme nous le constatons avec le résultat – et il s’inscrit dans une mouvance où le design graphique perd son statut de profession en devenant un job que l’on fait par plaisir et pour des pinottes…

    Un autre parti l’aurait fait nous n’aurions pas agît différemment.

    Si tu souhaites parler de politique, nombreux pourront te dire que la domination de la gauche au Québec moderne a contribué à maintenir notre société dans l’état pitoyable qu’elle est – que René Lévesque et d’autres après lui se sont souvent fait bloquer dans leurs réformes par les extrémistes de la gauche. Que la gauche, avec son culte de l’égalitarisme, n’a que réussi à générer une société où la médiocrité est généralisée – on le voit en éducation où le nivellement par le bas est d’office. Que nos finances feront face très difficilement au vieillissement des baby-boomers et que les emplois grassement payés de la fonction publique et de certains syndiqués nous entraîneront encore plus lourdement vers le bas. Que les délocalisations se feront, que la gauche ou la droite soit au pouvoir! Que nous sommes coincés dans un modèle, qui refuse d’évoluer, de s’adapter, de se réinventer pour tirer bénéfice du changement grâce à sa créativité et son énergie. Ils te diront aussi que ton «projet commun», les biens avisés n’en veulent pas tous. Mais bon, je ne suis que du «centre» et moi, je l’avoue, j’aime bien ça le «cash» (du moins, le 50% qui lui en reste dans ses poches après les taxes).

    Par contre, n’oublie pas que la justice sociale est un devoir et une cause qui se doit d’appartenir à toutes et tous. Pas juste à «ta» version de la gauche.

    Attention aussi au manichéisme: gauche = gentil, droite = méchant.
    Les communistes russes étaient de la gauche, la Sibérie est un paradis? Fidel Castro aussi, ce salopard de dictateur, «est» de gauche. Ce n’est jamais si simple… non?

    Je partage ton avis, oui le Québec à besoin d’un parti de gauche solide. Le débat n’en sera que plus riche pour les citoyens. Moi, ce dont je rêve c’est un parti pragmatique.

  24. 24 Ben

    Ca ne se distingue pas… Ca ressemble à pleins d’autres choses sans qu’on sâche trop quoi exactement. Cest raté.

  25. 25 Pascal Henrard

    Tout le monde voit un bonhomme penché vers la gauche. Mais si le bonhomme nous regarde dans les yeux, il penche plutôt à droite. Ou alors il regarde ailleurs.

  26. 26 francisco

    Martin, svp, épargne-nous tes commentaires politiques gauche/droite, dans n’importe quelle ville/province/banlieue/machine à eau de n’importe quel pays tu trouveras des gens pour dire «ici la médiocrité est généralisée». et c’est toujours la faut de la droite/gauche/des femmes/des jeunes/des vieux. ce n’est pas un point de vue très original.

    as-tu mis les pieds dans une école primaire depuis les 10 dernières années? dans une garderie? dans une caisse populaire? dans une galerie d’art? dans un festival? dans une épicerie? dans un cinéma? je nous trouve pas si pire, moi. c’est sûr qu’on peut trouver de la médiocrité partout où on la cherche, mais on peut chercher aussi autre chose.

    je crois que le débat «pour ou contre les concours» aurait bénéficié d’être amené sur la place publique, et les réactions majoritairement négatives de cette discussion (y compris la mienne) sur un logo sont lourdement teintées par le désarroi de :

    1. n’être pas entendu par la grande majorité des gens
    2. n’être pas compris par la grande majorité des gens
    3. n’être pas pertinent pour la grande majorité des gens

    parce que pour quelqu’un qui n’a pas suivi le débat depuis le début, c’est quoi le problème? on est libre de faire ce qu’on veut, non? les concours c’est gratuit, et n’impliquent que ceux qui veulent bien y participer, et les règles sont claires depuis le début. gratuit c’est gratuit, et c’est pas de vos affaires ce que je fais avec mon temps gratuit.

    tout le monde peut comprendre ce point de vue, il est d’une évidence limpide. c’est l’autre point de vue qui est pas facile à faire passer.

    les designers sont encore et toujours traités comme des petits hobbyistes, et ça leur hérisse le poil. passe encore la matante qui sourit poliment, l’oeil hagard, quand vous lui dites que vous êtes « designer graphique ». c’est pas tout le monde qui a été Touché par la Culture. mais qu’une organisation à très haute visibilité vienne faire reculer les petits pas en avant de notre timide profession, c’est vraiment le boutte du boutte! donc leur logo est laid.

    c’est gentil d’avoir un certain consensus de l’industrie, mais en ce moment on tient ça mort, on fait pas de vagues, on garde ça pour nous. on lave notre linge sale en famille. et après ça on est pas content parce que personne nous comprend.

    encore une fois, cette discussion mériterait d’être amenée sur une place publique. et OpO à mon avis n’est pas cette place publique. je parle d’un endroit qui est fréquenté par des gens qui ne sont pas designers graphiques, qui n’ont pas un bac de l’uqam, ou de laval.

    quand les francs-tireus, ou mongrain, ou maisonneuve, poseront des questions gossantes à des politiciens parce qu’il organisent un concours gratuit, peut-être. on aura fait un grand pas.

  27. 27 Philippe Lamoureux

    Bien dit!

  28. 28 Janick

    Bien dit, en effet!

  29. 29 cuL

    Désolé pour le contenu politique, mais il est inévitable. Je crois qu’un bon graphiste doit connaître son client. Ici, le client est un parti politique. Il est normal que l’on glisse dans le politique. Les graphistes (designers graphiques, communicateurs graphiques, infographistes…) ont un rôle social à jouer. On ne peut jouer à l’autruche tout le temps et ignorer les conséquences de notre travail. On a tous fait un contrat pour une compagnie pétrolière, automobile, Loto-Québec, alcool ou cigarette un jour ou l’autre. Je ne suis pas en train de dire d’arrêter, on doit tous « gagner » notre vie. Je crois que c’est juste intéressant une fois de temps en temps de parler de ce « malaise ». J’ai parfois des problèmes de conscience face à mon travail. Et c’est sûrement le cas de certains d’entrevous. Ça fait parti de notre réalité.

    Ce n’est pas « ma » gauche ou « mon » projet commun, c’est celui de tous. Parce qu’un retour du balancier vers le centre serait le bienvenu pour tous en tant que gang. Je ne parle pas de communisme, juste d’un peu moins d’excès individualiste.

    Pour ce qui est du logo de Québec Solidaire, je suis déçu. Vous le savez, l’identité visuelle est le premier contact que les gens ont avec une organisation. Dans ce cas-ci, comme vous, la carte de visite me semble un peu faible. Mais, je me sens un peu « cheap » de critiquer parce que je n’ai malheureusement pas participé. C’est toujours plus facile de chialer que d’agir.

    Pour ce qui est du concours, j’avoue que « si la requête d’image corporative en avait été une de bénévolat auprès d’une agence ou de sympathisants », le résultat aurait probablement été meilleur. Est-ce que j’ai quelque chose contre le fait que le concours soit non-rémunéré dans ce cas-ci? Pas vraiment.

    Sans rancune les amis. xxx.

    ps. francisco apporte quelques bons points en parlant d’amener le débat sur la place publique.

  30. 30 Patrick Sénécal

    Je vois rien de mal avec un logo familier et significatif créé gratuitement pour une organisation socialiste.

    Peut-être une exécution faible, mais même à ça, qui qu’y vas s’en plaindre (sauf nous, les designers anal)?

  31. 31 Jonathan Noel

    Salut et…

    …oui je critique.

    Certains semblent qualifier les critiques faites à propos de l’exécution de ce design comme une mauvaise chose –chiâler, se plaindre, ou simplement ils utilisent le mot critique comme si ont lançait des roches aux designers.

    Comme professionnel ont se doit de produire un travail de qualité, et si un designer n’est pas encore d’un calibre professionnel, il devrait prendre avantage des critiques pour s’améliorer. Que le projet soit faite pour du "cash" ou gratuitement ne change aucunement ce point.

    C’est certain que toutes les critiques ne sont pas 100% constructives, mais même avec un commentaire comme "pourri!" ou simplement "laid", il est évidant que le design aurait du être repensé ou réorienté.

    D’après moi ce design semble avoir manqué de critique durant le processus de création.

    Jon

  32. 32 Jean-Sébastien Dussault

    Patrick,

    Beaucoup de gens confondent le sujet du problème. Ce n’est pas le côté bénévole qui est en contentieux, mais bien le côté spéculatif du projet.

    En bref, un travail spéculatif c’est quand on demande, par exemple, "dessine-moi un mouton et, s’il me plait, je le prend". On demande donc aux designers (sauf un) de travailler et de mettre de l’énergie pour rien. C’est un mépris de la valeur du travail. On est traîtés en hobbyistes, plutôt que qu’en gens d’affaires.

    Cette méthode nous empêche également de faire notre travail correctement à plusieurs niveaux et ça, c’est mauvais pour nous et pour le client.

    Directement:
    – Avec une multitude de designers bossant sur la même chose, il est difficile d’établir une relation d’affaires avec le client, donc de bien cerner le problème et d’y apporter une solution adéquate.
    – N’étant pas sûr si le travail va donner un résultat concret, on y accorde moins de temps, donc un résultat bâclé.

    Indirectement:
    – À la longue, travailler sur des jobs spéculatives mine le moral. Veut, veut pas, tu finis par travailler majoritairement sur des projets refusés. Non pas parce qu’ils sont mauvais, mais parce que le contexte empêche l’évolution du produit.
    – Ça renforcit la perception que notre travail ne vaut pas grand chose.
    – Ça rend le travail drôlement précaire.

  33. 33 kazayarama le chamow

    Très bon choix :].

  34. 34 Roger Morin

    Avez-vous entendu Metz parler de ce logo à l’émission de Bazzo ? Si oui, écoutez le tout en podcast, l’émission s’y trouve encore.

  35. 35 Philippe Lamoureux

    C’est déjà ça. Et vlan dans les gencives BS solidaire.

  36. 36 alex emetique

    C’est drole quand même

    Lorsque vancouver 2010 a fait un concours pour son logo… la GDC a condamné et pratiquement tout la communauté était d’accord. En plus, ils ont eu une tribune médiatique, radio canada…

    ici, la SDGQ en parle pas et en plus la communauté trouve ca correct de faire des concours… gratuit comme ça.

    Personne ici, c’est fait piqué des contrats dans le culturel parce qu’un autre designer s’est proposé pour le faire gratuitement?

    Dire que le logo est beau ou pas, c’est vraiment secondaire.

  37. 37 Antoine Nonnom

    Est-ce que quelqu’un peut mettre le lien vers le podcast de Bazzo ?

  38. 38 Janick

    La partie sur le logo de QS est bref, mais très juste! :)

  39. 39 Kevin Cordeau

    Pour votre information, le logo a été adopté de manière temporaire. Il sera sans doute passé à un nouveau vote de la part des membres. Il s’agissait surtout d’un concours pour que le Parti ait au moins un logo de départ.

    Réaction au premier message de P. Lamoureux: Bravo pour ta grande maturité! Tu déblatère certainement en toute connaissance de cause! Tu préfère l’arrogance libérale vis à vis la population? la déconfiture du PQ? L’action sociale ne représente donc rien pour toi? Et la démocratie? Tu votes pour des lobbys qui décident de ce qui est bien pour toi? Où tu rejette tout simplement la politique et te terre, à l’abri de la société?
    Quelle ignorance! Le gouvernement Charest te donne de la merde, mais il ne te demande pas que de la manger, il te l’enfonce de force, en t’obligeant à aimer ça! Si le PQ c’est "Crois ou meurt", le PLQ c’est "Plis, ou meurt!".

  40. 40 Simon Éthier

    «L’action sociale ne représente donc rien pour toi? Et la démocratie? Tu votes pour des lobbys qui décident de ce qui est bien pour toi?»
    —Kevin Cordeau

    Québec Solidaire (et plusieurs groupes de pression au Québec) doivent cesser de croire qu’ils ont l’exclusivité de la vertu, qu’ils sont la voix des citoyens. Ils sont, certes, la voix de quelques citoyens, à l’instar de tous les autres partis, et les résultats des prochaines élections nous révéleront dans quelles proportions.

    Il y a toutes sortes de lobbys de toutes allégences, et Québec Solidaire sera lui aussi sollicité par les lobbyistes et pliera à certains d’entre eux, comme tous les autres partis avant et après lui.

    Tous les partis ont des objectifs sociaux assez rapprochés, mais la manière d’y arriver diffère d’un parti à l’autre. Pour certains, la manière d’y arriver passe même par la souveraineté.

    Pour certains partis, le programme est si imprécis, les moyens sont si mal expliqués, les calculs sont si absents qu’on ne peut même pas débattre des moyens. Être contre cette incertitude n’est pas être contre les rêves du parti, c’est être contre sa désorganisation.

    Tous les partis sont vertuistes, mais aucun n’est tout à fait vertueux.

    «vous n’avez pas le monopole du cœur»
    —V. Giscard d’Estaing (à Mitterrand)

  41. 41 Nelu Wolfensohn

    Petit commentaire (un peu tardif), suite aux différents communiqués de presse relatifs à la nouvelle signature graphique du parti Québec Solidaire :

    « …les membres du nouveau parti de gauche ont adopté un logo représentant un être humain stylisé, légèrement penché vers la gauche… » Source : radio-canada.ca/nouvelles…
    « …le Parti s’est choisi un logo représentant un être humain penché vers la gauche… » Source : http://www.ledevoir.com/2006/05/

    Il est vrai qu’en le regardant, l’homme stylisé semble pencher vers la gauche … mais en réalité il s’incline vers… SA DROITE!
    S’agit-il d’un obscur penchant politique? Est-ce un message subliminal? En tout cas, bravo, camarades décideurs, ça promet!
    Comme disait le bon Willy (Shakespeare de son nom) : « Cela a mal commencé. Le pire est à venir… »

  42. 42 Jean-Sébastien Dussault

    Ah, ben tu vois, Nelu, peut-être que ça représente bien mieu le partit que ce qu’on imagine. Après tout, ils ont utilisé une technique de droite sauvage (concours spéculatif) en invoquant des concepts de "gauche" (la démocratie).

    Un jour, on se rendera peut-être compte que la démocratie n’égale pas la gauche et qu’elle est présente dans les deux systèmes.

    La plupart des entreprises, qu’on aime bien dénigrer comme favorisant le capitalisme sauvage, fonctionnent sur des systèmes doublement démocratiques, soit: un conseil d’administration, puis les actionnaires.

    Vous me direz que ça n’a rien a voir, puisque ce n’est qu’une petite partie de la population – qu’on dit de droite, en plus – qui influencent ces compagnies, mais c’est pourtant identique. Les membres votant de QS ne comptent qu’une partie de la population – qui se dit de gauche, celle-là.

    J’ai vu bien des compagnies qui avaient plus de respect envers le travail d’un tier que l’a démontré QS.

    Bon, regardez moi, je pompe encore, même après un mois.

    Il faut croire que je devais avoir trop d’espoir pour un parti de gauche au Québec pour en voir un qui confond tout.

  43. 43 Chantal

    Je viens de découvrir le blogue oeil pour oeil grace à Graphika, je suis une graphiste autodidacte (je possède une formation en multimédia) et je trouve intéressant d’avoir des commentaires constructifs… je croyais en trouver un peu plus sur ce logo… ça me désole un peu… je continue ma visite des autres sujets, en espérant en trouver plus :)

  44. 44 Philippe Lamoureux

    Chère Chantale premièrement bienvenue. Deuxièmmement quel commentaire constructif tu trouves toi à ce logo??? Il est mais de très loin un acte de design. Ce logo c’est un peu n’importe quoi qui veut tout dire et rien dire sans personnalité, bref une pointe de pizza alldress pas de sauce et du vieux pépéronie de la pizzeria à 1$ la pointe en face du pavillon de design de l’UQAM, pour les initiés vous savez ce que je veux dire. Ma comparaison culinaire est pour dire que c’est un ramassi de n’importe-quoi que la majorité de la populass vont absorber et assimiler sans trop savoir pourquoi, parcequ’on en retrouve à tout les coins de rue, que ça coûte pas cher et parcequ’il leur rappel quelque chose qu’ils ont déjà vu. Tien c’est la seule chose de constructif que je trouve à ce logo. Y a rien de mal à être Autodidacte et de s’intéressé au Design graphique, Denis Dulude est une référence en matière de typo au québec et il est lui-même autodidacte. Mais si j’ai un conseil à te donner bouffe de la littérature de design, apprend son histoire, informe toi, parceque si tu as du talent il faut comprendre dans quel monde tu évolue sinon tu seras mangé tout cru et tu sera condamné à «plugger» des photos de papier cul dans une circulaire de pharmacie.

    Bonne chance!

  45. 45 chantal

    hihi, merci pour le conseil!

    Je travaille pour une petite firme de graphisme en gaspésie, depuis 4 ans…

    Mais j’essais de me tenir au courant, au maximum de ce qui se passe dans l’industrie, sentant souvent que, sans la formation, c’est pas évident…

    bref, je voulais dire, que j’aurais aimé trouver des commentaires autre que : laid et ne sais-je!

    il y en a eu, mais j’aurais aimé en trouvé d’autres :) Ça aide à évoluer….

    je ne voulais pas dire qu’il en méritait nécessairement ;) peut-être est-ce pour cette raison qu’il n’y en a pas eu, alors là, je comprends mieux :)

    ceci dit, j’ai parcouru d’autres articles et c’était mieux…

  46. 46 Simon Éthier

    En fait le commentaire le plus constructif, justement, n’est pas spécifiquement sur le logo, mais sur le processus: ce logo est une tartinade de compromis, et c’était prévisible, vu le contexte (nombre et structure des clients), et la méthode de commande (concours spéculatif non-rémunéré) était inappropriée pour obtenir un design de qualité et une bonne relation avec les designers graphiques.

    Ici, le constructif s’adresse davantage aux clients qu’aux designers, et s’adresse plus au gestionnaire présent en chaque designer et client.

  47. 47 Jef Tombeur

    Oh, ben, tant qu’ils n’ont pas repris le logotype de QuarkXPress…

  48. 48 Philippe Lamoureux

    Bein ça auraient été le boute d’la mar…

  49. 49 Jean-Sébastien Dussault

    Come on, j’suis sûr qu’il y a un de nous qui leur a proposé.

    Allez, allez, soyez pas gêné ;)

  50. 50 chantal

    tu as raison Simon, merci pour l’explication.

    j’ai été d’ailleurs, quand j’ai vu l’annonce de ce concours, étonnée… je me suis demandée comment réagissaient les firmes dans les grands centres face à ce genre de concours… ici, en région, nous ne pouvons pas nous permettre de travailler gratuitement…

    des clients nous demandent parfois des soumissions avec 2-3 maquettes… nous sommes obligés de refuser de participer quand ça se présente, par manque de ressources et de temps.

  51. 51 Jean-Sébastien Dussault

    Ayez pas peur d’ajouter "par principe" à vos raisons de refus.

  52. 52 Shadia

    Je sais pas ca l’a été dit, mais je jeterai un coup d’œil plus particulièrement à la typographie choisie. (beurk) vraiment inappropriée.

  53. 53 MCC

    Ne soyez pas surpris qu’une organisation telle que Québec Solidaire n’aie pas jugé primordial ou pertinent de payer pour les services d’un designer. Pour y avoir travailler pendant de longues années, je sais d’expérience que plusieurs organisations à caractère social et communautaire, sinon la majorité, considèrent nos professions en design (graphisme, objet, événement ou autres) comme superficielles en les associant au capitalisme à outrance. Inconscient du temps et du coeur que nous mettons pour concevoir et réaliser leurs projets, certains membres de ces groupes ont l’impression de nourrir leurs ennemis lorsque vient le temps de nous payer et en plus, ils ont constamment le sentiment de se faire "fourrer". Ajouter à tout ça le côté collectif des projets réalisés au sein des organismes communautaires qui fait en sorte que le design – la conception n’appartiennent plus au designer mais au collectif (bénévoles, participants et bénéficiaires, CA et j’en passe) et ça donne une belle pizza à 1$ avec du brocoli comme disait l’autre plus haut.

    Et pour la gratuité, oui, certainement mais JAMAIS dans un concours contre 1200 autres esclaves à qui l’ont promet la gloire et la reconnaissance. Pensez-vous vraiment que tout ceux et celles qui ont participé à ce concours étaient en accord avec les politiques de QS? Mais non, plusieurs l’ont sans doute fait dans l’espoir de se faire de la pub gratuite en sortant de l’école ou pour je ne sais quelles autres raisons. Et finalement, est-ce que les graphistes gagnants se sont mérités une belle publicité avec ce concours? Poser la question c’est y répondre.

    Le logo de QS est à l’image de ses portes-paroles, sans envergure, maussade et pas tout à fait clair. Finalement, peut-être que les graphistes en question ont réussi leur mandat.

    (Et Chantal l’autodidacte, sache qu’il n’y a pas qu’en Gaspésie qu’on demande aux graphistes de faire des tonnes de maquettes en guise de soumission, il y a même un groupe communautaire de Montréal qui m’a déjà demandé de soumissionner en faisant deux maquettes pour un projet d’affiche de 250.00$ contre deux autres graphistes. Je t’épargne la réponse que je leur ai donné)

  54. 54 Cat

    Excellent commentaire MCC Tres pertinent…

  55. 55 Serge

    Inféoder le parti au logo est une grave erreure. Le fait est que Québec Solidaire est un parti d’avenir… le seul parti qui ne vend pas à ses électeurs la médiocrité capitaliste.

  56. 56 Christian Montmarquette

    Bien, même si ce commentaire arrive quelque peu en retard, je peux vous dire que le logo de Québec solidaire été complètement mis en pièce par les experts invités à l’émission de Marie-France Bazzo Indicatif Présent. On y a particulièrement souligné la faiblesse visuelle et le grand manque d’originalité du concept, de même que la méthode biasée employée pour la conception et la sélection qui mène inévitablement à des trucs mièvres qui partent dans tous les sens et généralement sans caractère. On est même allé jusqu’à associer ce concpet à celui d’un logo de cirque communautaire. De mon côté, j’avais rushé pas mal pour tenter de raisonner un peu le comité de sélection et éviter ce genres d’égarements. Car je connais bien la gauche pour en faire intimement partie depuis près de 10 ans. Mais au moins, comme prix de consolation, j’aurai au moins réussi faire passer le nom du parti de QS et ai été ravi que l’on reconnaisse et applaudisse à cette même émission mon concept pour le logo de l’UFP. En ce qui concerne ma proposition de logo de Québec solidaire, j’avais même réussi à obtenir 36 appuis de taille de multiples offiers du parti et de toutes les régions du Québec pour un concept du même type – qui est d’ailleurs disponible en format PDF au http://www.ufp-laporte.ca.tc – . Tous ces appuis et une partie de mon argumentaire sont disponibles et mis en ligne sur le site du Manifeste pour un Québec solidaire à l’article Concours de logos de Québec solidaire : conflit ou débat ? Mais, il semble que cela n’a finalement pas tellement pesé dans la balance outre le fait que l’on devait faire appel à moi pour tenter de faire des amélorations à l’actuel logo temporaire. Mais, bien sûr, on ne m’a donné aucune nouvelle…

    Christian Montmarquette

    Courriel : chmontmarquette@yahoo.fr

    Site Internet : http://www.ufp-laporte.ca.tc

  57. 57 Philippe Lamoureux

    Inféoder le parti… médiocrité capitaliste…bon un autre «ChégéVerra» à 2 cenne qui prépare sa tite révolution contre le méchant capitaliste… Hey réveille tu dors au gaz mononc Sarge ou quoi? Depuis toujours les signes et symboles ont interpellé l’humain, on signifié à la foi émotion, appartenance, fierté, rébellion… les logos c’est simlement le nom moderne. tu te prend pour qui en disant de telle conneries à propos des logos. Tu sembles oublier l’adage une images vaut milles mots. Des monsieurs je sais tout dans ton genre ne font que contribuer à l’abrutissement du genre humain plutôt que de le faire évoluer comme tu le prétend(interprétation libre du mot avenir dans ton texte). L’humain dessine et laisse sa trace, s’identifie depuis l’époque des grottes, parceque c’est dans sa nature, tu te crois plus intelligent parceque ton «Parti est un parti d’avenir» c’est pourquoi tu te permet de craché sur la notion d’identité visuelle. Mon parti ci mon parti ça… Ton parti d’avenir est complètement passé à côté de la notion de symbole. Les pays sont construit sur des symbols… à preuve les drapeau, c’est l’éléments qui sert de symbol d’appartenance, ce qui fait que on se ressemble ou on se diffère… Tiens fume ton logo tu vas peut-être être plus lucide.

    En passant c’est sur que QS ne vend pas de médiocrité capitaliste à ses électeurs, y a pas une cenne pour faire le signe d’la croix.
    Deplus j’ajouterais que ton commentaire aussi niais qu’il est t’aurait mérité la prison à vie dans une belle petite cellule de 2 pied sur 2 pied humide et sombre dans un beau pays communiste.

  58. 58 Jean-Sébastien Dussault

    Serge,

    Croyez-moi, je serai bien heureux quand un parti d’avenir se soustrayant à la "médiocrité capitaliste" arrivera réellement sur notre scène politique, mais ce n’est malheureusement pas le cas avec QS.

    Voyez-vous, Québec Solidaire a démontré avec la tenue de ce concours spéculatif qu’ils peinent à différencier le capitalisme sauvage et le socialisme aveugle.

    Discours de gauche, mais techniques de droite.

    À mon avis, c’est pire.

  59. 59 Jean-Sébastien Dussault

    Ou de vénérables brutes ;)

  60. 60 Mike Donavan

    De source sûr il y avait des travaux beaucoup plus professionnel remis au parti, mais curieusement on ne les a pas présenté. pourquoi?

  61. 61 Jean-Sébastien Dussault

    Parceque c’est toujours ça qui arrive dans un "design by comitee".

    Rien de surprenant là.

  62. 62 Nadine

    Je suis tombée par hasard sur ce site_en anglais_ qui dénonce l’idée qu’un client puisse nous demander de faire un projet sans être payé (sous la promesse d’emploi futur ou pour un concours…)
    http://www.no-spec.com/

  63. 63 Poil Buissoneau

    Moi je trouve ca super le ti bonhomme les bras en l’air. On peut recuperer le concept et developper un sous-produit qui recyclent le look, comme le logo des Jeux de la Francophonie:
    http://www.canadianheritage.gc.ca/progs/sc/calen/images/jdlf.gif

    Ce que j’aime le plus c’est l’aspect genital, parfois sein, parfois phallique du dit logo. Et pourquoi pas ajouter un filtre "Emboss" 3D et un drop shadow asez foncé, c’est "la mode". Bien quoi, tout le monde le fait non?

    Farce a part, hello la gang et a plus.

  64. 64 Mathieu B.

    Hum…. Je trouve déplorable que Monsieur Montmarquette ose dire que le logo de l’UFP est de son concept. On retrouve sur le défunt site de l’UFP qu’il est co-concepteur! Et selon certaines rumeurs de la gauche que la conceptrice aurait acceptée à l’époque d’en faire une proposition à deux pour aider Monsieur Montmarquette a avoir plus de crédibilité auprès de l’establishment du parti. Aussi permettez moi de douter que Monsieur Marquette fait intimement partie de la gauche depuis 10 ans. Étant moi-même militant dans l’ombre et graphiste de formation je n’ai jamais vu les exploits visuels de ce dernier. Et comment peut-il prétendre d’en faire intimement partie? Étiez-vous dans le cercle magique de la gauche Monsieur Montmarquette? Permettez-moi d’en rire.

  65. 65 Laurent McComber

    Ouash!

Commenter cet article


Vous devriez vous connecter ou créer un compte pour laisser un commentaire.





Commentaires récents

Catégories d’articles