Helvetica, un documentaire par Gary Hustwit


C’est entre le début et la moitié de l’année 2007 qu’aura lieu la sortie du documentaire Helvetica qui marquera le 50e anniversaire de cette police de caractère très utilisée.

Le film aborde, entre autre, l’impact de la typographie sur un projet et la perception du récepteur face à différents types de fontes. Par le biais d’entrevues avec de nombreux designers et typographes à travers le monde, on aborde le sujet du procédé créatif et du choix esthétique d’une typo. Évidemment, on parle beaucoup d’Helvetica, particulièrement de la vision qu’ont les designers face à ce caractère et de son effet au quotidien.

De votre côté, que pensez-vous de la fonte Helvetica et quelle importance accordez-vous au type de caractère choisi pour un projet?

Pour ma part, je trouve que cette fonte est le reflet d’un design épuré qui a toujours réussi à se trouver une place malgré les nombreuses modes qu’elle a connues au court de ses 50 ans d’existence.


1 commentaire sur «Helvetica, un documentaire par Gary Hustwit»

  1. 1 Martin Laliberté

    J’ai toujours considéré cette police comme point de départ, comme point neutre. Elle fait souvent partie de mes maquettes préliminaires, avant même que la typographie définitive y soit intégrée. La raison est fort simple : cette typographie est d’une incroyable polyvalence. Comme disait Lars Müller : elle peut tout aussi bien annoncer la naissance de votre enfant que le décès de votre grand-père. Autrement dit, alors que la majorité des polices actuelles jouent un rôle expressif souvent assez unidirectionnel, Helvetica nous rappelle la flexibilité sémantique, la pureté et la durabilité. Et son omniprésence en fait foi. Elle m’apporte ce désir de renouer avec les polices classiques ou de mieux comprendre l’apport des polices modernes.

Commenter cet article


Vous devriez vous connecter ou créer un compte pour laisser un commentaire.





Commentaires récents

Catégories d’articles