Analyse d’un redesign

Logos du Parti Québécois

Le Parti Québécois, avant et après. Peut-être trouvez-vous comme moi que cette modernisation de logo ne veut pas nécessairement dire «amélioration»?

Voici mon analyse :

Dans l’ancienne version, le triangle rouge est bien assis sur une ligne horizontale et forme un tout solide, bien ancré. Il pointe vers le milieu du cercle mais aussi vers le haut. L’hypoténuse de ce triangle rouge porte le même angle que la queue du Q dans le mot «Québécois».

Dans la nouvelle version, le triangle flotte dans les airs, il n’a plus l’air de pointer vers le haut et on dirait qu’il va tourner comme les aiguilles d’une montre. On voit une petite crotte verte dépasser tout juste à droite et l’angle de cinq degrés que prend cette ligne à droite est complètement fortuit et ne se rattache à rien : aucune assise. On tente de camoufler l’aspect flottant du symbole en apposant une typographie en majuscules où le mot « parti » vient écraser les accents des « é », propres à notre belle langue française.

Bon, on a voulu montrer qu’on est vert. Franchement, c’était pas la peine! Surtout que dans notre inconscient collectif, le logo du PQ est bien bleu et rouge. Selon moi, on a récupéré un thème actuellement populaire pour se faire du capital politique. C’est bien malheureux.

Et que dire du logo simili 3D qu’on affiche sur les pancartes et le site web? Contour blanc épais et mince filet autour du triangle vert, légère ombre qui donne l’aspect d’un bouclier… Je suis loin d’être convaincue qu’on a fait le bon choix.

Oui, je suis verte et souverainiste mais ça ne veut pas dire pour autant que j’approuve ce changement visuel au Parti Québécois à qui je dis «Meilleure chance la prochaine fois». Et vous, qu’en pensez-vous?

Après avoir écrit ce billet, j’ai découvert que l’ancienne version du logo avait été conçue en 1968 par le peintre et poète Roland Giguère et que, pour en savoir plus sur le nouveau logo, on peut visiter une page spécifique sur le site du PQ ici.


3 commentaires sur «Analyse d’un redesign»

  1. 1 Francois-B. Tremblay

    C’est drôle parce qu’il semble que tous le monde n’est pas d’accord sur l’interprétation de la direction du triangle. Dans leur communiqué, les gens d’Ekorce Atelier Créatif, qui ont refait le logo, disent plutôt que «[...] la flèche a aussi changé d’orientation. En effet, l’ancienne version pointait vers le bas alors que la flèche regarde dorénavant vers le haut, soit vers l’avenir.»

    À ce commentaire, je me demande, de quelle pointe du triangle parlent-t-ils? Comme Marie-Claude (dont je partage l’essentiel des critiques), j’ai plutôt l’impression que le triangle pointe moins vers les sommets…

    Avec d’autres couleurs, il ferait chic pour un regroupement de trippeux de tables tournantes…

    Lien pour le communiqué : http://www.ampq.com/news/newsjour/htmlnews/15856.html

  2. 2 Martin L’Allier

    Oui pour le Frutiger, moins générique (même si très utilisée) que la précédante. Par contre, il aurait peut-être été intéressant de demander une création typo à un dessinateur de fonte québécois.
    Mais bon, c’est peut-être utopique.

    Globalement beaucoup mieux que l’ancien!

    Le léger effet de 3D me semble être bien de notre temps. C’est ne pas un peu usé la pensée que les logos doivent être absolument en applats? (bien entendu ce n’est pas ce que tu écris Marie-Claude, mais je sais qu’il y a encore bon nombre de designers qui balisent leur réflexion sur le sujet ainsi).

  3. 3 Jean-Olivier Noreau

    Le cercle du logo du PQ signifiait que le PQ était un rassemblement de forces souverainistes : rappelons-nous de la dissolution du Rassemblement pour l’Indépendance Nationale (RIN) et d’autres petits partis indépendantistes, rejoingnant les rangs du PQ.

    Dans la première version du logo du PQ, le triangle rouge se rendait jusqu’à la position de 11h (le triangle était plus pointu encore que sur la seconde version) et évoquait un ‘chemin’ vue en perspective (le chemin ou la route vers l’indépendance) tel qu’il peut être vu dans la vidéo de l’élection de 1976 à l’adresse suivante : http://www.youtube.com/watch?v=S4JWAm-h5cQ

    Dans la seconde révision – celle qui à été utilisée le plus longtemps par le PQ – le triangle rouge s’arrêtait au centre du cercle, tel un dart que l’on tire sur une cible (et non pas un triangle pointant vers le bas comme le prétendent les gens d’Ékorce), évoquant l’objectif indépendantiste du Parti ou encore le fait que seule l’indépendance permettrait au PQ de réaliser pleinement son programme social-démocrate.

Commenter cet article


Vous devriez vous connecter ou créer un compte pour laisser un commentaire.





Commentaires récents

Catégories d’articles